Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

​Ramadan : Une hausse significative des investissements publicitaires


Rédigé par La rédaction le Dimanche 2 Mai 2021

Comme chaque année l’agence Imperium a annoncé les chiffres clé des investissements publicitaires pendant les deux premières semaines du mois de Ramadan.



​Ramadan : Une hausse significative des investissements publicitaires
Après une baisse drastique de ces investissements affichée en 2020, le mois sacré intervient pour sauver la mise. Il ressort ainsi des chiffres dévoilés par l’agence Imperium que la hausse des investissements publicitaires typique du mois de Ramadan ne fait pas de cette année une exception.

En brut, les investissements publicitaires s’élèvent pendant la première quinzaine de Ramadan à plus de 536,5 millions de dirhams, soit 45% de plus par rapport à la même période de l’année précédente (370,5 MDH). Notons toutefois que Ramadan a 2020 a été très fortement impactée par le confinement. Cette forte hausse peut par conséquent être considéré comme un retour à la normale, en raison de la crise exceptionnelle qu’a vécu le secteur en 2020.

Notons en outre que tous les médias ont profité de cette tendance haussière, le digital en tête, avec une évolution exceptionnelle de +354,5%, suivi par la presse (+59,5%), la télévision (+51%), la radio (+42%) et l’affichage (+22%). Le cinéma quant à lui est toujours en arrêt total d’activité en raison de la crise sanitaire.

En termes de répartition budgétaire sur les différents médias, la tendance connaît très peu de changements, comparée à celle du mois de ramadan 2020. Ainsi, la télévision est toujours le média le plus plébiscité à hauteur de 64%, gagnant 2 points par rapport à 2020), suivi de l’affichage avec 19% de parts de marché, la radio qui perd à peine 0,2 point avec une part du marché de 11,2%, la presse stagne à hauteur de 4,5%, et le digital qui connaît une légère hausse de 0,7 point, avec 1% de part du marché.

S’agissant des investisseurs dans la publicité, les télécommunications s’affichent encore en tête de liste des secteurs au plus fort taux d’investissements, avec un budget publicitaire en hausse de 26 %, pour un total de près de 118 MDH. Le secteur alimentaire, retrouve sa position de second plus grand investisseur sur cette période, avec une hausse de 78,6 %, ayant investi quelque 92 MDH. Au troisième rang, le secteur de la Banque-assurance gagne 2 places, avec une hausse de 197,4 % et un budget de près de 53 MDH.
 

  


Dans la même rubrique :
< >