Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

​Maroc : Ralentissement de la croissance des créances sur l'économie


Rédigé par N.L avec MAP le Lundi 5 Avril 2021

La croissance des créances sur l'économie aurait continué de décélérer s'établissant à 4,1%, au premier trimestre 2021, au lieu de 4,6% un trimestre plus tôt, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).



​Maroc : Ralentissement de la croissance des créances sur l'économie
Ce ralentissement observé depuis le troisième trimestre 2020, serait attribuable, notamment, à un net repli des crédits à la consommation des ménages et ceux à l'équipement des entreprises, explique le HCP dans sa récente note de conjoncture.
 
Les taux d'intérêt sur le marché interbancaire auraient baissé de 72 points de base, en glissement annuel, se stabilisant à 1,5% au premier trimestre 2021, soit le même niveau que le taux directeur de Bank Al-Maghrib, précise la même source. Parallèlement, les taux auraient encore diminué sur le marché des adjudications des bons du Trésor, avec des replis de 80 et 54 points de base pour les taux de maturité 1 et 5 ans, respectivement. Les taux créditeurs auraient reculé, pour leur part, de 31 points de base en moyenne.
 
Le HCP fait également savoir que la masse monétaire aurait évolué au rythme de 7,6%, au premier trimestre 2021, après 8,4% un trimestre auparavant, en glissements annuels. Le besoin de la liquidité des banques se serait atténué, à la suite de l'amélioration de 16,7% des avoirs officiels de réserve de change.  La Banque centrale aurait, ainsi, diminué le volume de ses financements aux banques, tout en adaptant le mécanisme de ses interventions. Les créances nettes sur l’administration centrale auraient également augmenté, marquant une hausse de 16,2% de l’endettement monétaire du Trésor.