Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

​Contrefaçon des lunettes de soleil : Attention aux dangers


Rédigé par Khawla KHALLOUQ le Dimanche 25 Avril 2021



De nos jours, les lunettes de soleil ne sont plus une protection pour les yeux mais plutôt un accessoire indispensable à la vie de tous les jours. Ainsi elles perdent leur sens et leur utilité de protection oculaire. Des millions de lunettes de soleil fabriquées, sont des contrefaçons, c’est à dire qu’elles ne sont pas produites en tenant compte des lentilles qui barrent les rayons ultraviolets. 

Les verres de ces lunettes ne sont pas traités contre les UV. Ils sont uniquement teintés, non seulement ils ne protègent pas, mais en plus il y’a un effet pervers de la teinture du verre assombrit l’image, l’iris se dilate et absorbe davantage les UV ce qui endommage la rétine. 

En effet, porter des lunettes de soleil de mauvaise qualité est encore plus dangereux pour vos yeux que de ne pas porter de lunettes de soleil du tout. Car un verre foncé n’est pas forcément protecteur. Un verre teinté mais non filtrant a même l’effet inverse : en favorisant la dilatation de la pupille, il laissera pénétrer encore plus d’UV nocifs dans l’œil, dégradant irrémédiablement votre capital soleil et votre santé visuelle.

L’utilisation constante de ces lunettes entraine des problèmes incalculables pour les yeux. Ils peuvent entraîner l’apparition de cataractes, de graves maux de têtes, ou encore une gêne et une fatigue visuelle. Cette dernière peut entraîner un risque de diverses maladies oculaires. C’est pourquoi, pour être sûr de l’origine de vos lunettes de soleil, de leur qualité et de leur durée de vie, nous recommandons de les acheter uniquement chez les marques d’origine ou chez un opticien professionnel agréé par celle-ci. Les fausses lunettes sont sujettes à des risques dangereux pour les yeux, comme des brûlures, ou encore des vieillissements accélérés des organes visuels. Dans la plupart des cas, il vaut mieux ne rien porter que de porter de fausses lunettes.