Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

​Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020


Rédigé par la rédaction avec Map le Lundi 2 Août 2021

Les émissions du Trésor sur le marché des adjudications ont connu un bond de 46,2% à 152,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, ressort-il du rapport annuel de Bank Al-Maghrib (BAM) sur la situation économique, monétaire et financière.



​Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020
"Après une tendance baissière depuis 2016, les émissions du Trésor sur le marché des adjudications ont connu en 2020 un bond de 46,2% à 152,6 milliards, dans un contexte de détérioration de la situation budgétaire en lien avec la crise sanitaire et économique de la Covid-19", indique BAM dans son rapport au titre de l'année 2020. Ce financement intensif sur le marché intérieur a été réalisé dans des conditions marquées par une diminution des taux et une orientation vers les maturités courtes et moyennes, souligne la Banque centrale.

En effet, le volume souscrit en maturités courtes a quasiment quintuplé à 47,3 MMDH, représentant 31% des levées totales contre 9% en 2019. Celui en maturités moyennes a augmenté de 87,6% à 74,7 MMDH, soit 49% des levées au lieu de 38% une année auparavant, explique BAM.

En revanche, les souscriptions en maturités longues se sont repliées de 44,4% à 30,7 MMDH. Les taux assortissant ces émissions ont été en baisse pour l'ensemble des maturités avec en particulier des reculs de 2,3% à 2,1% pour les bons à 52 semaines, de 2,4% à 2,1% pour ceux à 2 ans et de 2,6% à 2,3% pour ceux à 5 ans.

Tenant compte des remboursements d'un montant de 109,1 MMDH, l'encours des bons du Trésor est ressorti en accroissement de 7,8% à 600,7 MMDH. Sa structure demeure dominée par les maturités longues avec une part de 59%, contre 36% pour les moyennes et 5% pour celles de court terme.

Par détenteur, la part des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) a progressé de 35,5% à 39,4% au détriment de celle des assurances et des organismes de prévoyance sociale qui a reculé de 23,5% à 21,6% et de la Caisse de dépôt et de gestion de 8,2% à 7,4%, celle des banques ayant stagné autour de 24%.