Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF

L'Opinion

Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

En bref

Saisie de plus de 13 tonnes de chira à Fès

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès ont saisi, mardi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, une grande quantité de drogue, soit 13,2 tonnes de chira, et procédé à l'arrestation de deux individus pour leur liens présumés avec un réseau criminel s'activant dans le trafic international de drogue et des psychotropes. Les deux mis en cause ont été interpellés dans une ferme sise dans la région de Ras El-Ma, à environ dix kilomètres de Fès.

L’ASMEX reçoit Benchaâboun et El Alamy

Sans doute en réaction au dernier et très virulent communiqué de presse de l’ASMEX dans lequel cette instance déplorait plusieurs dispositions défavorables concernant les opérateurs du secteur de l’export dans le cadre du PLF 2020, une réunion aura lieu  vendredi à Casablanca entre les représentants des exportateurs d’une part, et les ministres des finances et de l’industrie d’autre part.

Lors de cette réunion qui s’inscrit dans le cadre des concertations autour du Projet de Loi de Finances 2020, l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX), recevra le Ministre des Finances, Mohamed BENCHAABOUNE et celui de l’Industrie, Moulay Hafid EL ALAMY. Le but étant de débattre des mesures proposées dans le PLF 2020 relatives au développement des investissements et des exportations lors d’une plénière qui se tiendra en matinée.

En deuxième partie de la journée, une séance de travail à huit clos entre le ministre et les exportateurs permettra de passer en revue les détails techniques et les amendements envisageables pour le soutien de l’offre exportable nationale.

Les élèves de Boujdour soignent leur vue

Quelque 300 élèves des établissements d'enseignement de la ville de Boujdour bénéficient d'une campagne médicale gratuite dans les spécialités d'ophtalmologie, dans le cadre de la 8ème édition du Festival Akbar (2-6 novembre).

Organisée par la Direction régionale de la Santé de Laâyoune-Sakia El Hamra, de la délégation régionale de Boujdour et du centre hospitalier provincial, cette initiative fait partie du programme de santé scolaire visant à protéger, à maintenir et à promouvoir la santé des élèves et à leur assurer les conditions idoines pour un meilleur développement physique et mental.

Train en feu en gare de « L’oasis »

Le train assurant la liaison Marrakech-Tanger s'est arrêté, dimanche vers 23h40, après son départ de la gare de L’oasis, suite au déclenchement d’un feu dans les toilettes d’une voiture.

Les équipes de l’ONCF ont été dépêchées sur place et ont pu maîtriser le début d’incendie. Aucun blessé n’a été enregistré parmi les voyageurs. Ces derniers, évacués immédiatement, ont été pris en charge et ont continué leur voyage à bord d’un autre train mis à leur disposition, tandis que les investigations sur l'origine du feu sont en cours.

Ados sniffeurs de colle : la DGSN enquête à Beni Mellal

Les autorités de Beni Mellal ont réagi sérieusement et rapidement à une vidéo diffusée vendredi soir sur les réseaux sociaux, montrant des élèves qui abusaient de stupéfiants en inhalant du "silicium". Selon un communiqué publié samedi par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), cette affaire fait déjà l'objet d'une enquête par les autorités de Beni Mellal.

L’enquête judiciaire est ouverte sous le contrôle du ministère public, depuis le 30 octobre, afin de déterminer les circonstances de l’abus de cette drogue et d’identifier les personnes impliquées dans sa vente.

Une superwoman sort un enfant du feu

Un appartement a pris feu, samedi soir, dans un immeuble du centre-ville de Kénitra, semant la panique parmi les résidents. Dans une scène héroïque largement diffusée sur les réseaux sociaux, une femme n’a pas hésité à sauver un enfant, avant l’arrivée des forces de la protection civile.

Un incendie a éclaté dans un appartement, ce qui a poussé les habitants à fuir les flammes par la fenêtre. Des passants ont filmé une séquence vidéo montrant comment une femme a intervenu pour sauver un enfant en le faisant sortir par la fenêtre de l'appartement situé au troisième étage, avec l'aide d’autres personnes.

Les forces de la protection civile sont intervenues, mais les internautes leur ont reproché de ne pas se manifester à temps. Des vies auraient pu être perdues. Sans les efforts des passants et des habitants, qui ont porté secours aux résidents restants dans l'appartement en flammes, cette scène aurait probablement viré à la catastrophe.

H.L

Le Souverain nomme M. Abdelali Belkacem, directeur du Protocole Royal et de la chancellerie

Le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie a annoncé, vendredi dans un communiqué, que SM le Roi Mohammed VI a nommé M. Abdelali Belkacem directeur du Protocole Royal et de la chancellerie.
Voici la traduction du communiqué du ministère : 


"Le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a nommé M. Abdelali Belkacem, chargé de mission au ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie, directeur du Protocole Royal et de la chancellerie.
Puisse Dieu préserver SM le Roi et combler le Souverain en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de Leurs Altesses Royales les Princes et Princesses. Dieu l’Audient exauce les vœux de ceux qui l’implorent".

9è festival “Été des Oudayas”du 27 au 30 juillet 2019

Le patrimoine matériel s’associe avec le patrimoine immatériel dans une symbiose civilisationnelle remarquable, a souligné M. Laaraj qui s’exprimait au 2ème jour de la 9è édition du festival, organisé du 27 au 30 juillet dans le site historique de la Kasbah des Oudayas à Rabat, évoquant la portée de l’évènement célébré par cette manifestation, à savoir la glorieuse Fête du Trône qui incarne la continuité de l’Etat marocain et la cohésion de ses composantes.

L’organisation de ce festival dans la Kasbah des Oudayas, qui donne sur l’océan atlantique, fait allusion à la longue histoire d’une région marquée par l’ouverture sur monde extérieur et le partage des valeurs de coexistance, de paix et de dialogue, a fait savoir M. Laaraj notant que le programme de ce festival associe des représentations artistiques marocaines et mondiales dans une interaction noble imprégnée des valeurs de convivialité et de fraternité.

M. Laaraj a estimé que cette édition du festival, baptisée “édition feu Al-Moussiqar Hassan Megri”, fondateur effectif du festival, est également une occasion pour rendre un hommage appuyé à cet artiste.

A cet égard, le ministre a relevé que le ministère se penche sur la production d’un album musical du défunt et d’une biographie, en reconnaissance de sa contribution aux côtés des “frères Megri” à l’enrichissement de la diversité musicale marocaine.

Par ailleurs, le responsable a affirmé que le ministère poursuit ses efforts pour le développement culturel en toute responsabilité et engagement à travers une action culturelle intégrée qui préserve et valorise le patrimoine culturel, pour la promotion de la publication, du livre et de la lecture auprès du public, ainsi que pour le renforcement de l’animation culturelle et artistique.

Au 2ème jour du festival, le public a eu le plaisir d’apprécier la musique et chant Hassani avec l’artiste Batoul Merouani qui a reçu le trophée Al Farabi. Son concert a été suivi par des chants amazighs avec l’artiste Hadda Ouakki que le festival honorée avec la Fibule d’or.
Au 3ème jour, se produira le virtuose du qanoun Fourat Kaddouri, invité d’honneur de cette édition, et sera suivi par la Soprano Samira Kadiri.

A la clôture, le public aura rendez-vous avec l’artiste Saida Fikri, dont la longue carrière sera récompensée par le Prix Mégri de la World Music. Ensuite, ce serait au tour de l’artiste Sami Ray d’enchanter le public de la Kasbah des Oudayas.

Cette manifestation artistique organisée par le ministère de la Culture et de la Communication, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, en collaboration avec le Comité national de la musique (membre du CIM/partenaire officiel de l’UNESCO), s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère visant à préserver le patrimoine culturel marocain riche et varié.

Un Belgo-marocain à la tête de l'Hémicycle bruxellois

L'homme politique belgo-marocain Rachid Madrane, qui vient d'être désigné président du Parlement régional bruxellois pour les cinq années à venir.
 
Dynamique et ambitieux, ce partisan de l'effort a gravi les échelons avec détermination et ténacité pour devenir à 51 ans l'une des figures marquantes du parti socialiste francophone (PS) et de la scène politique belge.
 

En parallèle avec son adhésion au PS, M. Madrane a intégré l'Université libre de Bruxelles (ULB) pour suivre des études de journalisme, afin de réaliser son rêve de petit garçon feuilletant encore et encore les pages de sa BD préférée "Tintin Reporter".

Après avoir exercé le métier de journaliste à la radio et dans la presse écrite, M. Madrane occupe le poste de porte-parole au sein de cabinets ministériels, avant d'être élu pour la première fois au Conseil communal d'Etterbeek en 2000. En 2004, ce sont les portes de l'hémicycle bruxellois qu'il franchit pour la première fois, avant de siéger dans le Parlement fédéral à partir de 2010.

En 2011, il est élu vice-président de la Fédération bruxelloise du PS, avant de devenir en 2012, secrétaire d’Etat en charge de la Propreté publique et de l’Urbanisme à la Région de Bruxelles-Capitale, et ministre en charge de la Formation professionnelle, de l’Action sociale, de la Culture, du Sport, des Relations internationales et du Transport scolaire à la Commission communautaire française (Cocof).

En 2014, c'est une nouvelle consécration pour M. Madrane qui intègre le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où il est désigné ministre de l’Aide à la Jeunesse, des Maisons de Justice, de la Promotion de Bruxelles, avant de se voir confier respectivement en 2016 et 2018, les départements des Sports et de la Jeunesse.

Avec LA MAP


Enfin un ordre pour les professions paramédicales

La loi sera bientôt publiée dans le Bulletin officiel. Son entrée en vigueur est prévue 24 mois après sa publication et l’adoption des textes d’application, précise le ministère de tutelle.

N. Bourita représente SM le Roi au 12ème Sommet extraordinaire de l’UA à Niamey

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Nasser Bourita représente SM le Roi Mohammed VI aux travaux du 12ème Sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA), ouverts dimanche dans la capitale nigérienne Niamey.

Ce Sommet est exclusivement consacré au lancement de la phase opérationnelle de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZELCA), projet phare de l’agenda 2063 de l'UA.
Entrée en vigueur le 30 mai dernier après sa ratification par plus d'une vingtaine de pays, la ZLECA vise à créer un marché unique pour les marchandises et les services, adossé au principe de libre circulation des personnes.
 
8/7/2019

Report in extremis de l’inauguration de Tanger Med II

Alors que tout était prêt, qu’officiels et journalistes se sont déplacés à Tanger dès les premières heure du jeudi 27 juin annoncé et programmé comme celui de la mise en exercice offi cielle du projet, l’inauguration  du port Tanger Med II par Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été reportée au vendredi 28 juin. 

L’annonce du report a été communiquée aux journalistes et aux divers invités à la dernière minute,
sans aucune autre forme d’explication. En construction depuis 2010,le port Tanger Med II est une extension de son ancêtre Tanger Med I, en activité depuis 2007. Son entrée en service permettra d'accroître la capacité des terminaux à conteneurs du complexe Tanger Med de 5,2
millions d’EVP (équivalent vingt pieds) à 8,2 millions d’EVP.

La grève des bagagistes de l’aéroport Mohammed V de Casablanca

Les voyageurs obligés d'aller récupérer leurs bagages eux-mêmes, en investissant l’espace réservé au staff de l’aéroport et même le tarmac…

Télévision: Bientôt une chaîne parlementaire

A l'issue de leur réunion hebdomadaire, lundi 17 juin, les chefs des groupes et le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki, ont convenu la création de la Chaîne de télévision parlementaire, indique un communiqué de la première Chambre. 

La même source annonce un accord entre les différents groupes représentés au Parlement sur les "aspects juridiques qui encadreront cette chaîne", et une unanimité autour de l'élargissement des concertations avec les autres parties concernées (le ministère de la Communication et la Société nationale de radiodiffusion et de télévision), pour sortir ce projet de l'inertie. 
Au point mort depuis 2005, la Chaîne parlementaire peine à voir le jour principalement pour des raisons de manque de moyens financiers, comme l'avait dénoncé la Cour des Comptes, dans son rapport annuel de 2015. 
A l'image du Parlement français, qui dispose de deux chaînes diffusées en continu, la Chambre des Représentants marocaine compte avoir sa propre chaîne de télévision pour "renforcer sa politique de communication", affirme le communiqué.

Barbade retire sa reconnaissance de la pseudo "RASD"

Le Gouvernement de la Barbade, qui a gelé sa reconnaissance de la pseudo "rasd" en 2013, a décidé, vendredi, de retirer définitivement sa reconnaissance de la pseudo entité.
Le Gouvernement de la Barbade va poursuivre les actions déjà entreprises par plus de 162 pays à travers le monde, indique un communiqué conjoint signé à l’issue de la visite au Maroc de la Première ministre de la Barbade, Mia Mottley.

1 ... « 22 23 24 25