Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Xi Jinping: inéluctable la réunification avec Taiwan


Rédigé par La rédaction le Dimanche 10 Octobre 2021

Après le déploiement d’avions de guerre dans la zone d’identification et aérienne taïwanaise ces derniers jours, le président chinois promet ce samedi 9 octobre une « réunification » inéluctable avec Taïwan, et cela par des moyens « pacifiques ».



Xi Jinping: inéluctable la réunification avec Taiwan
Un discours donné à l’occasion du 110e anniversaire de la révolution de 1911, qui a renversé la dernière dynastie chinoise. Les cellules communistes dans les entreprises ont demandé aux employés, membres du parti ou non d’ailleurs, d’être fidèles au poste ce samedi en Chine et de suivre la retransmission du discours présidentiel. Cela n’était pas arrivé depuis les 100 ans du PCC en juillet dernier.

Tout le monde devant son écran, cette fois pour les commémorations de la révolution de Xinhai, célébrée des deux côtés du détroit de Formose. « Réaliser la réunification de la patrie par des moyens pacifiques est dans l’intérêt général de la nation chinoise, y compris des compatriotes taïwanais », a affirmé Xi Jinping. L’île de Taïwan est dirigée par un pouvoir qui lui est propre depuis la victoire des communistes sur le Continent en 1949.

La Chine considère ce territoire comme une de ses provinces. Elle menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d’indépendance sur l’île. «Réaliser la réunification de la patrie par des moyens pacifiques est dans l’intérêt général de la nation chinoise, y compris des compatriotes de Taïwan», a estimé Xi Jinping dans l’immense Palais du peuple à Pékin, avec en fond un portrait de Sun Yat-sen.

« Ceux qui divisent le pays finissent mal »

La Chine populaire considère en effet toujours Taïwan comme une province rebelle et donc « une affaire purement interne ». « Ceux qui trahissent la patrie et divisent le pays finissent mal », a menacé le numéro un chinois, visant ouvertement les responsables taïwanais à Taipei. Menace également à l’encontre de ce que le régime qualifie « d’ingérences étrangères» s’opposant à la réunification.

«La question de Taïwan est une affaire purement interne à la Chine», a-t-il martelé, alors que Washington a reconnu vendredi entraîner discrètement l’armée taïwanaise depuis des mois. «Nul ne doit sous-estimer la forte détermination […] du peuple chinois à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale », a averti Xi Jinping.

La commémoration de la Révolution est l’un des rares événements à unir la Chine et Taïwan. Bref, rien de nouveau dans ce rappel de la politique de la «Chine unique» défendue par Pékin et dont Xi Jinping a reparlé avec Joe Biden lors d’un entretien téléphonique il y a quelques jours. Un anniversaire de la révolution de 1911 sera également célébré à Taipei. La dirigeante taïwanaise Tsai Ing-wen devait prononcer un discours à cette occasion dimanche.

 

  


Dans la même rubrique :
< >