L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Xavier Bertrand : "S'il y a un choix à faire aujourd'hui, je choisis le Maroc"


Rédigé par Anass Machloukh Lundi 6 Novembre 2023

A l’instar de plusieurs personnalités politiques de la droite française, l'ex candidat "Les Républicains" aux présidentielles de 2022, Xavier Bertrand, a plaidé pour la réconciliation avec le Maroc. Au micro de France inter, l'ex ministre de Nicolas Sarkozy a appelé la France à faire le premier pas vers le Royaume, en se positionnant plus clairement sur la question du Sahara. Détails.



Xavier Bertrand, président de la région Haut-de-France (Droits réservés)
Xavier Bertrand, président de la région Haut-de-France (Droits réservés)
Il est de plus en plus évident que l’état actuel des relations franco-marocaines ne satisfait plus la droite française, dont plusieurs personnalités emblématiques multiplient les appels à la réconciliation au fur et à mesure que le temps passe. C’est le cas de Xavier Bertrand, président de la région Haut-de-France. 

Au micro de France Inter, l'ancien candidat “Les Républicains” aux élections présidentielles de 2022 s’est prononcé clairement et sans équivoque sur les relations de la France avec le Maroc et l’Algérie, tout en veillant à rompre avec la langue de bois qui caractérise le discours des politiques français quand qu’il s’agit d’équilibre entre les deux grands pays du Maghreb.

Aux yeux de Xavier Bertrand, les choses sont claires. «S’il y a un choix à faire aujourd’hui entre l’Algérie et le Maroc, je choisis le Maroc”, a-t-il insisté, insinuant que la politique de rapprochement avec l’Algérie, telle que voulue par le président  Emmanuel Macron, est inutile puisqu’elle donne l’effet inverse. “On voit l’attitude des Algériens et du président algérien qui n’a pas hésité à faire remettre dans l’hymne algérien un couplet anti-France”, a-t-il poursuivi, ajoutant “qu’il faut mettre un coup d’arrêt à ces dérives”. 

Au moment où la crise diplomatique entre Rabat et Paris dure, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy estime que c’est à la France de faire le premier pas vers la réconciliation. “Avec le Maroc il faut qu’on sorte aujourd’hui, de cette glaciation diplomatique et c’est à nous de faire le nécessaire et notamment sur la question du Sahara”, a-t-il plaidé. 

Ceci dit, Xavier Bertrand rejoint ses camarades de "Les Républicains", dont Éric Ciotti et Rachida Dati qui, eux aussi, ont expressément affiché leur soutien à la marocanité du Sahara lors de leur dernière visite au Maroc. 

  









🔴 Top News