Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Un grand journaliste tangérois, Achraf Benayad, quitte BeIn Sports : « J’ai deux clubs dans le cœur le FC Barcelone et l’IRT »


Rédigé par Rachid MADANI le Lundi 23 Août 2021



Achraf Benayad et Messi avec les babouches IRT.
Achraf Benayad et Messi avec les babouches IRT.
Une formation espagnole

Achraf Benayad est un « pur produit » de la presse tangéroise. Né à Tanger, une ville qu’il adore à la folie, il a fait ses débuts de journaliste à la Dépêche de Tanger à la suite d’une longue carrière universitaire en Espagne. Il s’occupait pour la première fois d’une page en langue de Cervantes. Il écrivait un peu de tout : économie, tourisme, littérature, peinture,   théâtre, cinéma. Il traitait tous les sujets de l’actualité. Dans son enfance, il avait un transistor pour suivre le fameux programme de « Carusel deportivo » c’est-à-dire le carrousel sportif.
 
                                                                  Presse écrite espagnole
 
Dans ses articles, il insistait toujours sur une question importante : la coopération et l’amitié maroco-espagnole. Il avait une autre passion qui était le football. Il avait dans le sang l’IRT qu’il rêvait de voir jouer les premiers rôles en première division. Il disait que c’était honteux de voir l’équipe jouer en deuxième divison. Sur les colonnes signées AB initiales de son nom, il commençait à rédiger d’intéressants « papiers » sur l’IRT en espagnol, ce qui faisait revivre l’époque feu Abdelmajid Bakhti qui le faisait au « diario España ». Les Espagnols de la ville étaient d’assidus lecteurs de ses reportages. On le voyait souvent au stade du Marshane. Il suivait à la folie les rencontres du championnat.
On l’invitait à la tribune de presse pour faire sa connaissance avec les collègues journalistes, mais il refusait par modestie et par timidité. Il préférait s’asseoir avec les supporters pour suivre de près leurs commentaires. Maintenant, il a fait un « saut » décisif dans sa carrière puisque qu’il se trouve à Barcelone à l’antenne de la chaine internationale BeIn Sports pour couvrir les activités footballistiques de FC Barcelone  et de l’Espagnol au championnat de la Liga. La saison écoulée, en marge du match Barcelone-Atletico de Madrid qu’il avait couvert, il avait fait un excellent reportage sur les supporters tangérois du club catalan qui étaient présents au Nou Camp.
                                                     
 Amour pour l’IRT

Dans une déclaration à la presse marocaine, Achraf Benayad a exprimé son amour pour l’IRT club fanion de la ville : « C’est mon équipe préférée que j’encourage ».
Son père, qui a un commerce à la rue liberté, est fier de lui : « Mon fils m’a fait aimer le football. Je suis de près la liga ». Toutes les semaines, la voix de Achraf Benayad se faisaitt entendre dans le monde entier et faisait l’honneur de toute une ville.

  


Dans la même rubrique :
< >