Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Edito & Chronique

Un air de déjà vu


Rédigé par Amine ATER le Mardi 6 Avril 2021


Un air de déjà vu
Le Conseil de Sécurité s’apprête à se réunir une énième fois pour discuter la question du Sahara, une nouvelle réunion qui ne devrait déboucher sur aucune avancée, et ce, dans un contexte où l’ONU n’a toujours pas désigné de nouvel envoyé spécial, malgré la bonne volonté de la diplomatie marocaine sur la question.

Droit dans ses bottes, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, n’a pas manqué de rappeler qu’aucune solution politique n’est envisageable à cette question, qui n’a que trop traîné, sans que l’Algérie n’assume son rôle et ne s’assoie à la table des négociations. Pour l’heure, Alger ne cesse de souffler sur les braises via son proxy, dans un mouvement désespéré d’étouffer les voies du Hirak, tout en continuant de suivre une grille d’analyse datant de la guerre froide.

Entretemps, le Maroc continue dans sa lancée diplomatique, en accueillant les consulats dans les provinces sahariennes, qui ont atteint le nombre de 23, en comptant celui du Sénégal, inauguré lundi à Dakhla. Accompagnée par la signature de 3 nouvelles conventions entre le Maroc et le Sénégal, l’ouverture de cette nouvelle représentation diplomatique, non seulement fait monter à 121 le nombre de traités liant Rabat et Dakar, mais augure et grave une nouvelle ère dans le marbre et dans les relations entre les deux pays qui se veulent, depuis toujours, crédibles et exemplaires.

Allié historique du Royaume, le Sénégal est, rappelons-le, lié au Maroc par la convention phare de 1965 qui offre aux citoyens des deux pays l’équivalence de droits. Le pays dispose, par ailleurs, d’une forte communauté installée dans les provinces du Sud. Cette nouvelle inauguration prouve le pragmatisme du Royaume qui s’en tient à sa feuille de route et accumule les acquis sur la question, alors que la situation reste au point mort au niveau des institutions internationales.

  



Dans la même rubrique :
< >