L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Un PLF sous le signe de la continuité…


Rédigé par Soufiane CHAHID le Dimanche 6 Août 2023



Un PLF sous le signe de la continuité…
Malgré les perturbations des cours internationaux, le Maroc poursuit son petit bonhomme de chemin. En témoigne la lettre de cadrage du Projet de Loi de Finances (PLF) 2024, envoyée par le Chef du gouvernement aux divers départements ministériels et qui donne une impression de déjà-vu.

A l’instar de l’année dernière, l’Exécutif s’est fixé le cap d’instaurer un Etat d’égalité et de prospérité, de sorte à soigner la plaie sociale, conformément aux orientations du Souverain. Un Etat social qui protège ses citoyens et qui leur offre une protection sociale et des services de santé et d’éducation de qualité. Cette vision, qui est placée comme une des quatre priorités gouvernementales, passe d’abord par la généralisation de la couverture médicale de base, qui doit intégrer encore plus de bénéficiaires. Mais il y a aussi le grand chantier de la réforme de l’éducation, avec la feuille de route 2022- 2026.

L’éducation a toujours été le talon d’Achille du Maroc, et cette réforme représente une occasion historique pour pouvoir sortir l’école marocaine de son malheur. Et enfin, le système de santé qui souffre, depuis des décennies, d’un flagrant manque de moyens matériels et humains. Des efforts louables ont été enregistrés depuis l’avènement de la crise sanitaire, mais il n’en demeure pas moins que la situation reste en deçà des attentes.

Tous ces défis doivent être relevés alors qu’après une accalmie, l’inflation risque de repartir à la hausse. Et que les troubles internationaux, notamment en Afrique, vont s’accentuer. Cela doit être pris en compte, sans toutefois en faire une excuse pour ne pas aller de l’avant. Car les générations futures ne jugeront que ce qui a, ou n’a pas été accompli, sans tenir compte des raisons. Le Maroc de demain n’attend pas. Aux responsables d’être à la hauteur de cette mission historique.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 15:28 Et si on ne célébrait plus le 8 mars…






🔴 Top News