Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

USA : Démission du ministre de la Justice


le Mardi 15 Décembre 2020

Lundi, l’Attorney General a présenté sa lettre de démission, où il ne tarit pas d’éloges sur les réalisations de Trump. Le même jour les grands électeurs confirmaient la victoire de Biden.



USA : Démission du ministre de la Justice
Le président américain, Donald Trump, a annoncé lundi que l’Attorney General (ministre fédéral de la Justice), William Barr quittera son poste juste avant Noël et que son adjoint Jeff Rosen occupera le poste par intérim.

Dans une lettre adressée à Donald Trump que Reuters a pu consulter, William Barr a annoncé qu’il quitterait son poste le 23 décembre.

Dans sa lettre, William Barr a fait l’éloge de ce qu’il a appelé le bilan historique de la campagne Trump, affirmant qu’il avait contribué à stimuler l’économie, à renforcer l’armée et à freiner l’immigration illégale.

«Je suis fier d’avoir joué un rôle dans les nombreux succès et les réalisations sans précédent que vous avez donné au peuple américain», a écrit William Barr.

L’avenir de William Barr dans les derniers jours de l’administration Trump était en question depuis qu’il avait déclaré au début du mois qu’une enquête du département de la Justice n’avait mis au jour aucune fraude électorale, contredisant les accusations sans fondement de Donald Trump.

Les grands électeurs américains ont confirmé avant hier lundi 14 décembre l’élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis avec 306 votes contre 232 pour Donald Trump. Le résultat sera proclamé le 6 janvier prochain au Congrès.

Aux USA, le peuple accorde le pouvoir aux politiciens
Le président-élu s’est exprimé à l’issue de ce vote formel, célébrant l’intégrité des institutions et appelant les Américains à tourner la page.

« Une fois de plus en Amérique, la constitution et la volonté du peuple l’emportent », a entamé Joe Biden avant de célébrer le sens civique des Américains venus voter en nombre record malgré la pandémie. Le président-élu a aussi dénoncé avec sévérité les manœuvres du camp présidentiel pour tenter de renverser le verdict des urnes. 

« Aux États-Unis, les politiciens ne prennent pas le pouvoir : le peuple le leur accorde. La flamme de la démocratie a été allumée dans ce pays il y a longtemps. Nous savons maintenant que rien, pas même une pandémie ou un abus de pouvoir, ne peut éteindre cette flamme ».

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 13:07 Israël : Péril en la demeure