L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Trust Index 2022 : le gouvernement gagne en confiance


Rédigé par Siham MDIJI le Jeudi 17 Mars 2022

69% des Marocains font désormais confiance à leurs institutions élues en 2022, contre 50% en 2021, c’est ce qui ressort du rapport Trust Index 2022 de l'Institut marocain d'analyse des politiques. Détails.



Le rapport Trust Index 2022 de l'Institut marocain d'analyse des politiques (MIPA) vient de dévoiler, mercredi 16 mars, le niveau de confiance des Marocains dans diverses institutions politiques, économiques et sociales.

Les résultats dudit rapport, intitulé « Confiance dans l’administration publique à l’ère de la pandémie », ont été basés sur un échantillon représentatif de 1.500 personne dont l’âge varie entre 18 ans et plus, a indiqué Trust Index qui précise que les données ont été collectés entre le 1er octobre et le 15 novembre, soit quelques semaines après les élections du 8 septembre.

La confiance politique se rétablit

La même source a dévoilé que la confiance dans les institutions élues a globalement augmenté par rapport aux années précédentes. « Cette année, environ 69 % des Marocains ont déclaré faire confiance au gouvernement, contre 50 % en 2021 et 23 % en 2020 », a noté la même source.

Il s’agit d’un résultat qui, selon les chercheurs, est tout aussi remarquable que l'augmentation soudaine de la confiance dans les partis politiques et le parlement. « En 2022, la moitié des Marocains ayant participé à cette enquête déclarent faire confiance au parlement (50%) et aux partis politiques (52%), contre respectivement 30 et 26 un an plus tôt ».

Covid-19, un mal pour un bien

La gestion du Royaume de la crise sanitaire due au Covid-19, notamment en garantissant les infrastructures hospitalières nécessaires et en œuvrant à alléger les répercussions socio-économiques de la pandémie, peut expliquer cette augmentation soudaine du niveau de confiance dans les institutions élues, outre les élections du 8 septembre 2021.

« Les conclusions sur la participation populaire aux dernières élections appuient dans une certaine mesure cette hypothèse », a fait ressortir l’étude, soulignant que « 42% des personnes interrogées ont déclaré avoir participé aux dernières élections et 66% se sont déclarées satisfaites du processus électoral (37% se sont déclarées très satisfaites ; 29% plutôt satisfaites) ».

En ce qui concerne les institutions souveraines non élues, les résultats ont révélé que ces institutions bénéficient de niveaux de confiance beaucoup plus élevés que les institutions élues, à en croire la même source.

Pour les Marocains, a-t-elle noté, la police et l'armée sont les institutions les plus fiables. Le niveau de confiance dans la police est de 92% (65% entièrement confiants et 27% plutôt confiants), contre 86% l'année dernière, a-t-elle indiqué, faisant observer que 95% des répondants font confiance aux forces armées (79% entièrement confiants et 16% plutôt confiants), contre 89% en 2021.
Siham MDIJI