L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Transition budgétaire verte: L’AFD accorde un prêt de 80 millions d’euros au Maroc


Rédigé par Mina Elkhodari Jeudi 13 Juillet 2023

L’Agence française de développement (AFD) a approuvé un prêt de 80 millions d’euros, assorti d’une subvention d’assistance technique de 2 millions d’euros pour soutenir la transition budgétaire verte.



Transition budgétaire verte: L’AFD accorde un prêt de 80 millions d’euros au Maroc
Afin de consolider la politique marocaine dédiée à la transition budgétaire verte, l’Agence française de développement (AFD), a accordé au Royaume un prêt de 80 millions d’euros, assorti d’une subvention d’assistance technique de 2 millions d’euros.
Ce programme vise, selon un communiqué de l’Ambassade de France au Maroc, à contribuer à l'alignement des instruments des finances publiques aux enjeux d'atténuation et d'adaptation au changement climatique.

Avec ce prêt, l’AFD envisage d’appuyer le développement de la finance climat, à même d’accélérer l’avancement vers les objectifs ambitieux fixés par la Contribution Nationale Déterminée du Maroc (CDN).

Selon Quiterie Pincent, directrice de la représentation de l'AFD au Maroc, ce nouveau programme est en mesure de renforcer les moyens et les capacités institutionnelles dans plusieurs domaines. Il s’agit de l'étiquetage climat du budget, la commande publique, les émissions obligataires vertes de l'Etat, le pilotage durable des établissements et entreprises publics.

Ledit programme porte sur la lutte contre le changement climatique. Il est destiné, ainsi à renforcer la coordination et le pilotage interministériel des efforts de l'Etat en la matière.

La mise en œuvre sera étroitement coordonnée avec le programme « climat » récemment approuvé par la Banque mondiale. Il complète et renforce les mesures de la loi CO2 et soutient les activités de protection du climat. Il met également l'accent sur les formations initiale et continue des spécialistes et des cadres, ainsi que sur l'information et le conseil pour les villes et les communes.

Dans ce même sens, la même source précise que plusieurs organismes se sont alliés pour permettre ce prêt. Il s’agit de l’Agence française de développement, sa filiale Proparco dédiée à l’accompagnement et au financement dans le secteur privé et Expertise France.

Il est à noter que ce n’est pas la première fois que le Maroc bénéficie de prêts en soutien à la transition verte et à la lutte contre le changement climatique. Les directeurs exécutifs de la Banque mondiale avaient, quant à eux, approuvé un prêt de  350 millions de dollars pour soutenir les efforts du Maroc dans la lutte contre les effets de ce phénomène.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) avait également annoncé l’octroi de prêts secondaires au secteur privé, en particulier aux petites et moyennes entreprises (PME), afin de favoriser les investissements dans les technologies d’atténuation du changement climatique et d’adaptation à celui-ci.








🔴 Top News