Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Table ronde : Le rôle du 'Médiateur' dans le renforcement des valeurs de transparence


Rédigé par Achraf EL OUAD le Samedi 25 Septembre 2021

The Nordic Center For Conflict Transformation et l’Institution du Médiateur du Royaume ont organisé, vendredi à Rabat, une table ronde visant à renforcer le rôle de cette institution dans la défense des valeurs de transparence.



Organisée à l’initiative de l’ONG suédoise The Nordic Center For Conflict Transformation, en collaboration avec l’Institution du Médiateur du Royaume, une table ronde a été organisée, vendredi à Rabat, en présence de plusieurs ONG et associations de la société civile pour discuter du rôle de l’Institution du Médiateur dans la consolidation des valeurs de transparence et de suprématie de la loi.  Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme « Action Al Wassit » visant à renforcer le rôle de cette institution dans la défense des valeurs de transparence et de primauté de la loi dans les rapports entre l’administration et l’usager.

Noufal Abboud, directeur exécutif de The Nordic Center for Conflict Transformation, a souligné l’importance de la mission du médiateur dans le soutien à la transition démocratique du Royaume et la promotion de la transparence et de la règle de droit. Quant au programme Al Wassit, Abboud a mis l’accent sur ses objectifs majeurs, à savoir le renforcement des capacités de l’Institution en matière de résolution des litiges entre l’administration et les citoyens, le développement de la coopération entre l’institution du médiateur, les associations de la société civile, les médias et les autres institutions constitutionnelles, ainsi que la promotion du partage de connaissances, d’expériences et d’expertises entre cette institution et les Ombudsman nordiques.

De son côté, le médiateur du Royaume Mohamed Benalilou a fait savoir qu’afin d renforcer la confiance entre les citoyens et les administrations publiques, l’institution restera ouverte aux différents acteurs de la société civile en tant que partenaires stratégiques, et ce dans le cadre de la démocratie participative qui ouvre la porte aux jeunes à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des décisions et projets des institutions élues et des pouvoirs publics comme le stipule la Loi fondamentale.

En outre, Benalilou a mis l’accent sur le rôle fondamental que joue le Médiateur, notamment en matière de promotion des valeurs de transparence, de défense des droits des usagers et d’ancrage des valeurs fondamentales de la loi, tel que mentionné dans l’article 162 de la Constitution. Celui-ci  stipule que « le Médiateur est une institution nationale indépendante et spécialisée qui a pour mission, dans le cadre des rapports entre l’administration et les usagers, de défendre les droits, de contribuer à renforcer la primauté de la loi et à diffuser les principes de justice et d’équité, et les valeurs de moralisation et de transparence dans la gestion des administrations, des établissements publics, des collectivités territoriales et des organismes dotés de prérogatives de la puissance publique ».

Il est à noter que le Médiateur est une institution nationale, indépendante et spécialisée ayant pour mission, dans le cadre des rapports entre l’administration et les usagers, de défendre les droits, de contribuer à renforcer la primauté du droit et à propager les principes de justice et d’équité, de procéder à la diffusion des valeurs de la moralisation et de la transparence dans la gestion des services publics.

  


Dans la même rubrique :
< >