L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Stress hydrique : les autorités de Casablanca prennent des mesures strictes dont la fermeture des Hammams


Rédigé par Anass Machloukh Mercredi 24 Janvier 2024

Pour lutter contre le stress hydrique qui fait planer la menace d’une pénurie d’eau, les autorités locales à Casablanca ont pris une série de mesures draconiennes afin d’optimiser la consommation d’eau au niveau de la métropole. Explications.



Selon des sources de la Wilaya, en plus du ralentissement du débit d'eau dans le réseau de distribution, une décision a été prise concernant les espaces publics jugés trop hydrovores. Chaque semaine, du lundi au mercredi, il sera procédé à la fermeture des hammams, et des stations de lavage de voitures, y compris celles des stations de service. 

En plus de ces restrictions,  il est désormais interdit de faire usage de l’eau potable dans les opérations de nettoyage des boulevards et des places publiques. Il en va de même pour les espaces verts où l’arrosage est strictement interdit à cause des ressources immenses consommées. Cela s’applique aussi aux piscines publiques qu’il n’est plus possible de remplir qu’une fois par an. 

Ces restrictions décidées par les autorités locales ont été appliquées avec effet immédiat et demeureront en vigueur jusqu'à nouvel ordre, c'est-à-dire jusqu'à ce que la situation hydrique s'améliore. Les autorités vont multiplier les campagnes de sensibilisation auprès des citoyens. 


Cette décision a fait l’objet d’une circulaire signée par le Wali de Casablanca, selon nos sources qui nous ont transmis une copie. Le document appelle le Conseil de la ville, l'ensemble des conseils préfectoraux et les délégués régionaux des institutions de l'Etat à optimiser l'usage de l'eau en fixant des plans d'action à cet effet. La circulaire appelle également à accélérer les investissements destinés à l'entretien du  réseau de distribution d'eau potable. 

À noter que l'ensemble de ces mesures drastiques font suite à une circulaire adressée par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, à l'ensemble des walis et des gouverneurs où il leur enjoint de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre le gaspillage de l’eau. La circulaire a contenu plusieurs mesures qui vont dans le même sens que celles susmentionnées. 

Rappelons que l’économie de l’eau est érigée désormais en priorité nationale. Lors de la séance du travail tenue au Palais Royal, le 17 janvier, SM le Roi a invité le gouvernement à instaurer une communication transparente et régulière en direction des citoyens sur les évolutions de la situation hydrique et sur le plan des mesures d’urgence qui seront mises en œuvre, tout en renforçant la sensibilisation du grand public à l’économie de l’eau et à la lutte contre toutes les formes de gaspillage ou d’usages irresponsables de cette matière vitale.








🔴 Top News