Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Soutien financier aux entrepreneurs bénévoles


Rédigé par Safaa KSAANI le Dimanche 29 Mars 2020

Les jeunes ne manquent pas d’idées ou de volonté mais plutôt de ressources financières pour assurer une production de qualité et en quantité.



Moulay Hafil El Alamy
Moulay Hafil El Alamy
Le Ministre de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, a annoncé sur son compte officiel twitter, qu’un programme de soutien financier aux TPME, qui investissent déjà dans la fabrication de produits et équipements nécessaires à la lutte contre la pandémie de Covid-19. Les intéressés peuvent remplir le formulaire d’inscription, sur le site suivant :http://candidature.marocpme.ma/covid19/.

Ce soutien à l’investissement technologique COVID-19 concerne les entrepreneurs qui produisent et fabriquent des gels antiseptiques, des produits d’hygiène, des masques, des bavettes, des combinaisons médicales et des matériaux respiratoires.

Ce programme de soutien financier aux TPME permettra aux entrepreneurs d’accélérer la cadence de leurs productions et leur assurer les matières premières, compte tenu de la pénurie des produits d’hygiène, devenus des vitaux en ces moments de crise.

C’est le cas pour le « collectif ingénierie Vs COVID-19 Maroc » qui regroupe de jeunes entrepreneurs, ingénieurs, freelancers ou membres de sociétés, de clubs ou d’associations, de différentes villes du Royaume. Ils fabriquent tous des masques anti-Coronavirus, pour répondre aux besoins de leur région, en ce produit, très sollicité par les professionnels de la santé et les citoyens. « Actuellement, nous produisons de petites quantités de masques, en attendant pouvoir collaborer avec des industriels et les introduire au ministère de l’industrie, pour travailler à une plus grande cadence et livrer gratuitement un grand nombre des masques, le plutôt possible », nous a affirmé M. Khalid Ezzemani, ingénieur d’Etat en Arts et Métiers, et membre de ce collectif de bénévoles.

Depuis le lancement de l’initiative, la semaine dernière, une centaine de masques a été produite et distribuée dans plusieurs villes. Ils comptent en produire manuellement entre 500 et 1000 cette semaine. Et encore plus les prochains jours, si les moyens financiers sont assurés rapidement.

  


Dans la même rubrique :
< >