L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Sécheresse : Sur instructions royales, le gouvernement lance un plan d'urgence de 10 MMDH


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 16 Février 2022

Au moment où le Maroc souffre d'un déficit pluviométrique et demeure menacé par le spectre de la sécheresse, SM le Roi Mohammed VI a donné ses hautes instructions au gouvernement pour venir en aide aux agriculteurs et faire face à la pénurie des ressources hydriques. Une enveloppe de 10 milliards de dirhams a été mobilisée à cet effet dans le cadre d'un plan d'urgence. Détails.



Sécheresse  : Sur instructions royales, le gouvernement lance un plan d'urgence de 10 MMDH

Selon un communiqué du Cabinet royal, SM le Roi Mohammed VI a reçu, ce mercredi, à la résidence royale à Bouznika, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.

 
Cette réception s’inscrit dans le cadre de l’intérêt que porte le Souverain aux habitants du monde rural et à toutes les composantes du secteur agricole au moment où la saison agricole connaît un déficit pluviométrique qui s’élève à 64%. 

A cette occasion, SM le Roi a insisté sur la nécessité que le gouvernement prenne toutes les mesures d’urgence afin de faire face aux effets du déficit pluviométrique. En application aux instructions royales, un plan d’urgence a été élaboré  par le gouvernement afin de pallier les effets du retard des précipitations sur le secteur agricole et venir en aide aux agriculteurs.  A cet égard, sur instructions du Souverain, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social va contribuer à hauteur de 3 milliards de dirhams à ce plan d’urgence qui nécessitera une enveloppe totale de 10 milliards. 

Selon le communiqué diffusé par l'Agence MAP, ce plan s’articule autour de trois axes principaux, à savoir la protection des ressources animales et la gestion de la pénurie d'eau,  l'assurance agricole et l'allégement des charges sur les agriculteurs et des professionnels ainsi que le financement de l'approvisionnement du marché national en blé et en bétail. Le troisième axe concerne également le soutien financier aux investissements innovants dans le domaine de l'irrigation. 


 

 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Juillet 2022 - 20:55 Sahara : Staffan de Mistura attendu au Maroc