Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Savoir-être : Comment se créer des moments de respiration quand la journée finit à 20h ?


le Dimanche 24 Janvier 2021



Savoir-être : Comment se créer des moments de respiration quand la journée finit à 20h ?
Alors que le soleil se couche déjà tôt en raison de la saison hivernale, le couvre-feu à 20h vient raccourcir encore un peu plus les journées. Embarquées dans le tunnel du jour, plusieurs personnes vont être absorbées par leur travail et s’en sortiront vers 18h30-19h. Comment ne pas craquer ? Comment s’organiser pour conserver des moments à soi et ne pas avoir l’impression que l’on ne fait que travailler ?

Se lever plus tôt

Dans un premier temps, Dr Salma Benouama, psychiatre, conseille de se créer des rituels pour bien se lancer dans sa journée. Selon elle, il est impératif de sortir le matin, avant le travail, pour débuter sur de bonnes bases et profiter de la lumière tant qu’elle est encore là. « En télétravail, si l’on commence à 9 heures, on se lève 15 à 20 minutes avant son heure de réveil habituelle et on se force à aller faire un tour d’un quart d’heure avant de s’installer devant son ordinateur », recommande-t-elle. Si l’on a l’impression de se forcer au début, ce rituel va vite devenir indispensable et des plus naturels.

Faire des pauses régulières
Avec une interdiction de sortir de chez soi après 20h, les pauses au cours de sa journée n’auront jamais été aussi importantes. « On peut se faire des cycles, où l’on travaille en étant très concentrés pendant 20 à 25 minutes, puis on s’octroie 5 minutes de pause. On répète ce schéma quatre fois, et au bout de la quatrième fois, on s’arrête pendant 20 bonnes minutes », détaille la psychiatre. Pendant ces instants de respiration, on en profite pour faire quelque chose qui n’a rien à voir avec son travail : on écoute de la musique, on prend un livre, on lâche ses écrans… Et on essaye de sortir si c’est possible, même si ce n’est que dans son jardin, pour ceux qui en ont un.

Profiter du week-end
Il est primordial de tirer le plus possible profit du week-end. « On s’active, tout un plan d’activités à faire, d’amis à voir, et ce, sur plusieurs week-ends ». On en profite pour prendre un grand bol d’air, ou un long moment de sport, on propose à des amis d’aller se balader, en ville ou à la campagne. « On se prévoit des nouveautés qui nous feront du bien et changeront de la routine du quotidien », recommande Dr Benouama.

Faire de l’exercice
Notre mental a besoin que le corps bouge, notamment pour réguler le stress. Faire du sport va permettre au cerveau de penser à autre chose, de se vider l’esprit. Pour ce faire, on profite de sa pause déjeuner pour aller courir ou marcher. « Si on a une heure pour manger, on réduit le temps du repas à 30 minutes, et on profite des 30 minutes restantes pour aller faire une balade ou un footing», conseille la spécialiste.

  


Dans la même rubrique :
< >