Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Saisie d'un mini arsenal dans le domicile d'un consul honoraire à Casablanca


Rédigé par la rédaction le Dimanche 10 Mai 2020

Plusieurs armes à feu dont des pistolets ont été saisis dans le domicile Casablancais d'un marocain consul honoraire d'un pays étranger. Une enquête a été ouverte par la police pour déterminer les circonstances de dette détention illégale d'armes.



Saisie d'un mini arsenal dans le domicile d'un consul honoraire à Casablanca
La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a ouvert une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les circonstances de la possession par un citoyen marocain âgé de 52 ans et occupant le poste de consul honoraire d'un pays étranger, d'un lot d'armes à feu (trois pistolets et des pièces d'un fusil de chasse).

Les services de la préfecture de police de Casablanca avaient été informés de la possession par la personne concernée d'un lot d'armes à feu, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que suite à ces informations une opération de perquisition a été menée à son domicile et permis la saisie de trois pistolets et d'une poignée de fusil de chasse ainsi que de plusieurs cartouches de chasse.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les armes à feu saisies sont supposées appartenir au père de la personne concernée qui avait auparavant servi dans les rangs de l'armée, ajoute la même source, précisant qu’il disposait des autorisations nécessaires pour la possession du fusil de chasse dont les pièces avaient été trouvées en sa possession.

Une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent a été ouverte à l’encontre de la personne concernée, dans l’attente des résultats de l'expertise balistique à laquelle ces armes à feu sont soumises afin de déterminer leur origine et les circonstances de leur possession, conclut la DGSN dont le communiqué ne précise pas si le consul honoraire a été mis en état de détention provisoire. 

Avec MAP