L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Sahara marocain : L’Istiqlal salue hautement la position espagnole


Rédigé par La rédaction le Mardi 22 Mars 2022

Le Comité Exécutif du Parti de l’Istiqlal s’est félicité de la position du gouvernement espagnol sur l’Initiative d’autonomie des provinces sahariennes.



Sahara marocain : L’Istiqlal salue hautement la position espagnole
Le Comité Exécutif du Parti de l’Istiqlal a suivi avec beaucoup d’intérêt l’évolution des relations maroco-espagnoles à la lumière de la lettre adressée par le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de sa teneur politique et diplomatique constructive et inédite concernant la question du Sahara marocain et l’avenir des relations entre le Maroc et l’Espagne, indique le Comité Exécutif dans un communiqué, publié lundi.

À cet égard, l’Istiqlal salue vivement la position du gouvernement espagnol sur la question du Sahara marocain, dans laquelle l’Espagne considère l’Initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour régler le différend «lié au Sahara marocain».

Il salue également les engagements exprimés par le gouvernement espagnol dans la même lettre pour construire de nouvelles relations avec le Maroc, fondées sur la transparence, la communication permanente, le respect mutuel et le souci d’assurer la stabilité et l’intégrité territoriale des deux pays.

Le Comité Exécutif considère que le soutien de l’Espagne à l’Initiative d’autonomie de nos provinces sahariennes, présentée par notre pays, est une grande transformation positive et constructive qui donnera un nouveau souffle au cours des relations maroco-espagnoles, et qu’il revêt de fortes portées politiques, sachant que l’Espagne est une partie fondamentale et est un témoin fiable de la légitimité historique et souveraine de notre pays sur ces provinces.

De même, le Comité Exécutif salue vivement la vision éclairée et stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI quant aux relations internationales de notre pays, et pour la question du Sahara marocain, qui bénéficie d’un soutien international sans précédent, notamment la reconnaissance par les États-Unis de la marocanité du Sahara.

Ceci « au moment où le projet d’autonomie de nos provinces sahariennes constitue la seule solution politique et réaliste qui jouisse d’une grande crédibilité auprès de la communauté internationale et réponde aux efforts des Nations Unies pour résoudre ce différend artificiel», ajoute le communiqué du Comité Exécutif.

Ce dernier aspire à ce que la position espagnole constitue un nouveau tournant dans le processus des relations entre le Maroc et l’Espagne, et une base pour consolider et renforcer la relation de partenariat stratégique entre les Royaumes du Maroc et d’Espagne dans tous les domaines économique, social et sécuritaire.

L’idée est de devenir un modèle de coopération entre pays voisins, et mener des actions communes « dans le cadre du respect mutuel des constantes nationales et des engagements, en invoquant le destin commun, les liens de voisinage, l’Histoire et la compréhension mutuelle des intérêts supérieurs des deux pays, et en aspirant à l’édification d’un avenir prometteur pour les peuples marocain et espagnol », conclut le communiqué.