Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Sahara : Les Nations unies prennent acte du soutien espagnol au plan d'autonomie


Rédigé par Kawtar Chaat le Lundi 21 Mars 2022

L'Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara marocain, Staffan de Mistura, a rencontré le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Albares plus tôt dans la journée à Bruxelles. L'émissaire onusien a pris acte de la nouvelle position de l'Espagne vis-à-vis du conflit du Sahara. Détails.



Sahara : Les Nations unies prennent acte du soutien espagnol au plan d'autonomie

Dans le contexte de l'annonce récente de l'Espagne concernant ses relations avec le Maroc, l'Envoyé personnel a pris bonne note du soutien du Ministre des affaires étrangères Albares à un processus facilité par l'ONU sur le Sahara marocain, visant à une solution conforme aux décisions du Conseil de sécurité, en particulier la dernière en date, la résolution 2602 (2021).

 

«J'ai rencontré Staffan de Mistura pour lui exprimer le soutien de l'Espagne à ses efforts, en vue de parvenir à une solution mutuellement acceptable dans le cadre des Nations unies», a écrit José Manuel Albares sur Twitter. C’est, d'ailleurs, la même position exprimée par la diplomatie marocaine.

 

De Mistura continue de compter sur le soutien des parties concernées à ses efforts visant à une reprise constructive du processus politique.

 

Lors d'une conférence de presse ultérieure, le ministre des Affaires étrangères José Manuel Albares a déclaré que l'Espagne considère « l'initiative marocaine d'autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ». La nouvelle position espagnole a été explicitée dans la lettre envoyée, vendredi, par le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, à SM le Roi Mohammed VI. Rabat et Madrid ont pu ainsi tourner la page de la crise diplomatique qui les a opposées pendant des mois suite à l'affaire Brahim Ghali.