Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Safi : Le Surf parc de Sidi Bouzid, une plage très prisée !


Rédigé par Mohamed LOKHNATI le Mardi 28 Juillet 2020

La plage de Sidi Bouzid est devenue depuis quelques années un détour incontournable pour les touristes nationaux.



Safi : Le Surf parc de Sidi Bouzid, une plage très prisée !
Il s’agit d’un site privilégié, par la beauté de ses sables, ses vagues et ses eaux particulièrement froide l’été, mais surtout par un coucher de soleil magnifique.

Conscientes de l’enjeu, les autorités provinciale et municipale se mobilisent chaque année pour faire de ce lieu superbe une réelle place de rêve. Aujourd’hui, grâce à l’autoroute El Jadida-Safi, à la délocalisation du port minier et à la vision pertinente de la mise en place d’une double voie rapide Safi-Marrakech, tout le monde voit avec optimisme les perspectives d’avenir de la ville de Safi.

Des milliers de touristes viennent explorer la vague de Safi dont cette plage se démarque sur la côte l’atlantique du royaume. Les vents y sont puissants qui battent l’océan, remuent l’onde et forment des vagues parmi les plus belles de la planète. Celles-ci déferlent sur des plages agréables pourvues de structures de qualité qui participent à faire de Safi un spot de surf internationalement reconnu.

Cependant, le surf n’est pas la seule activité à pratiquer aux alentours de Safi, d’autres formes de glisse sont mises à l’honneur. Il s’agit du kitesurf et du windsurf, qui comptent parmi les Sports appréciés des touristes, sans oublier que la ville dispose aussi d’un Skate-Park.

Par ailleurs, la vague de Safi, une des forces majeures de la plage de Sidi Bouzid, appelée communément « Garden », détient le rouleau le plus puissant du Maroc, un tube de plusieurs centaines de mètres sur lequel les plus virtuoses pourront glisser pendant près de 15 secondes. Le surfeur français Edouard Delpero, impressionné, s’y est essayé tout comme Kelly Slater qui s’est offert une session de «tube» en novembre 2009. 

Pour rappel, le Surf parc Sidi Bouzid, un bijou qui a nécessité un investissement de 13 millions de DH environ, est composé de deux unités hôtelières et un quai pour les navires de croisière. Safi a également dévoilé une partie de son plan d’action portant sur le développement des produits touristiques de niche. Entre autres, le site plus connu par Ras Lafaâ. 

En plus du développement des activités touristiques liées au surf, force est de signaler que les plages de Souiria Kdima et du Cap Beddouza, situées à quelques encablures de la capitale de la sardine, méritent aussi le détour durant la saison estivale.

Safi dispose également d’un arrière-pays de sites et de nichestouristiques d’une grande valeur, telle la réserve des gazelles de la race Dorcas, le tourisme spirituel avec la grande rencontre internationale de soufisme de Sidi Chiker, mais aussi de magnifiques grottes offrant une importante niche pour le développement du tourisme spéléologique. Seul hic, argua Aboulkacem Chebri, Archéologue, personne ne se soucie du sort de ce patrimoine, ce qui le voue à l’abandon à cause de l’absence d’une politique d’aménagement et de mise à niveau. Curieusement, ces sites géologiques ne sont pas valorisés ni aménagés comme il se doit pour attirer davantage de visiteurs, devait-il conclure !

Mohamed LOKHNATI

  


Dans la même rubrique :
< >