Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Réseaux sociaux : WhatsApp se mobilise contre les « Fake news »


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mardi 11 Août 2020

WhatsApp veut rassurer ses utilisateurs contre la circulation des Fake News dans les discussions instantanées avec un nouvel outil de vérification des informations



À l’ère des réseaux sociaux, la désinformation est devenue une pratique courante sur Internet. Ce phénomène semble échapper aux géants de la Toile tels que Google, Facebook, Twitter et autres. La circulation de l’information est devenue tellement rapide que tout mensonge ou fausse nouvelle ou même une information déplacée de son contexte pourraient avoir des conséquences irréversibles. Pour cette raison, l’application de messagerie WhatsApp propose désormais de contextualiser les informations en incitant à rechercher le contenu d’un message sur Internet pour l’examiner auprès d’autres sources.

Une loupe pour vérifier les informations 

WhatsApp a lancé une nouvelle fonctionnalité afin de contenir les « Fake news » et examiner la véracité des informations qui circulent dans les discussions instantanées. Il s’agit d’une loupe qui apparaît à côté des messages partagés dans une conversation. Ce bouton permet de vérifier l’exactitude de l’information contenue dans les messages à partir d’une recherche lancée sur Google. C’est aussi un moyen de rechercher davantage d’informations ou d’autres sources pour les confronter aux propos du message partagé.

Un moyen de « Fact Checking » Si l’utilisateur doute d’une information, il trouvera immédiatement des informations et des sources complémentaires à partir des sources de Google, ce qui lui permettra de se rassurer.

Dans le communiqué accompagnant le lancement de cette nouvelle fonctionnalité, WhatsApp déclare «fournir un moyen simple de rechercher des messages qui ont été transférés plusieurs fois et peut aider les gens à trouver des résultats d’actualités ou d’autres sources d’informations à propos du contenu reçu».

En cours de généralisation 

Cette fonction a été esquissée aux États-Unis, au Mexique, au Brésil, en Espagne, au Royaume Uni, en Irlande et en Italie. Elle est disponible aussi bien sur iOS que sur Android, sans oublier la version web de WhatsApp.

La multiplication des pratiques de propagation des fausses nouvelles sur Internet et en particulier sur les réseaux sociaux à un degré gênant a soulevé la responsabilité des géants du Web, en l’occurrence les GAFAM. Ainsi, la démarche de WhatsApp s’inscrit dans cette volonté de rassurer les utilisateurs et d’assumer ses responsabilités en matière de lutte contre l’information falsifiée. 

Anass MACHLOUKH

 

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Septembre 2020 - 09:40 La chaine française M6 interdite en Algérie