L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Rendons nos plages plus agréables


Rédigé par Omar ASSIF le Mercredi 3 Juillet 2024



Rendons nos plages plus agréables
L’été est enfin là ! Les autorités publiques apportent les dernières retouches en préparation de la nouvelle saison et les estivants s’enthousiasment pour profiter du bon soleil. Et donc, comme chaque année, les discussions sur les plages favorables à la baignade se multiplient. Outre la question de la propreté de l’eau, qui va de soi, la notion majeure du confort est également capitale en matière de plaisance et d’estivage. Combien de nos plages sont-elles équipées par exemple de toilettes, de douches et d’accès pour estivants normaux ou à besoins spécifiques sur les sables chauds de l’été ? 

Il est vrai que l’ensemble des 27 plages labellisées pavillon bleu en 2024 possèdent des toilettes, des douches et des centres de premiers soins, avec un nettoyage assuré par des sociétés privées mandatées par les partenaires économiques, mais la grande majorité des plages marocaines est dépourvue du minimum syndical en matière de confort et d’aménagement balnéaire. En témoigne la polémique sur le manque d’équipements dans la plage de Saïdia qui a explosé sur les réseaux sociaux, où les estivants se plaignent de devoir utiliser les toilettes des cafés et restaurants pour se soulager. Pour constater le manque dont souffrent nos plages, il suffit de traverser le détroit de Gibraltar pour s’inspirer de nos voisins ibériques, qui ont transformé ces endroits en des espaces de vie riches et intégrés. Des équipements sportifs aux sanitaires, en passant par les espaces de restauration où on peut se rafraîchir et se nourrir pour pas cher, tout est fait pour que les touristes se sentent à l’aise. 

Le Maroc, qui a le privilège de disposer de deux façades maritimes à la longueur cumulée de 3.500 km, devrait réfléchir sérieusement sur la transformation de ses côtes en un espace de « fun » plutôt que de stress. Une réflexion qui devrait se focaliser sur la génération de revenus et la création d’emplois, profitant ainsi à toute la population riveraine, sans pour autant frustrer les touristes locaux ou étrangers.

À bon entendeur...







🔴 Top News