L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Relance : Mezzour fait le point sur le renforcement du tissu industriel


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 20 Mai 2022

Dans le cadre de son cycle annuel de conférences pour les dirigeants d'entreprises, l’Association pour le Progrès des Dirigeants a reçu, le jeudi 19 Mai 2022 à Casablanca, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce pour une rencontre débat sur les nouvelles orientations de la politique industrielle au Maroc.



 

Stimuler la croissance économique à travers le progrès des cadres dirigeants a toujours été au cœur des actions de l’Association pour le Progrès des Dirigeants fondée (APD) en 2005 et qui regroupe dans son Conseil d'Administration 40 présidents des plus prestigieuses entreprises du Royaume. Fidèle à cet esprit d’alimentation des débats d’idées autour des questions majeures de l’actualité nationale et internationale, l’Association pour le Progrès des Dirigeants, organise une nouvelle rencontre débat sur les nouvelles orientations de la politique industrielle au Maroc.

 

Intervenant lors de la conférence, le ministre a mis en avant la particularité du contexte mondial actuel, qui constitue un défi mais aussi une opportunité, soulignant la nécessité d’attirer les investisseurs en mettant en place les conditions nécessaires pour renforcer la compétitivité du Maroc.

 

Des efforts supplémentaires devraient être déployés par les différents partenaires pour renforcer les gains des entreprises pour qu’elles soient capables de réinvestir, explique-t-il, soulignant que le tissu industriel doit fournir des emplois qui correspondent aux potentiels et aux formations des jeunes.

 

Mezzour a fait valoir que l’accélération industrielle n’est pas seulement une question de connaissance mais également de volonté. « Il faut que les investisseurs marocains font confiance aux stratégies de leurs pays, en particulier dans le domaine de l’immobilier dont la rentabilité a baissé les 10 dernières années », précise-t-il.

 

Pour sa part, Farida Jirari, directrice générale de l'Association pour le progrès des dirigeants, a affirmé que « les longues périodes de confinement et de restrictions n’ont pas empêché l’association de continuer sa mission de fournisseur d’idées nouvelles, d’approches innovantes et d’expériences utiles pour le dirigeant et l’entreprise en période de turbulence », ajoutant que durant les deux dernières années, l’APD a tenu plus de 80 rencontres virtuelles et présentielles afin d’accompagner les dirigeants durant cette période.

 

« Souveraineté industrielle, politique de substitution aux importations, stratégie de décarbonation, transformation digitale du secteur du commerce...autant de chantiers majeurs que le ministère de l'industrie et du commerce entreprend pour renforcer l'accélération industrielle que connaît le Royaume et confirmer son positionnement comme puissant hub industriel et commercial reliant l'Afrique et l'Europe », a affirmé Jirari, notant que le Maroc a pu regagné le rythme d’avant pandémie en multipliant les activités économiques sans pour autant en sacrifier la qualité.

 

Œuvrant depuis plus de seize ans à la diffusion d’une nouvelle culture de Leadership au Maroc, l’APD réunit désormais plus de 50000 dirigeants , appartenant à plus de 4 000 entreprises, autour des question de l’innovation, du développement économique, et de management créatif dans plus de 400 événements organisés à ce jour .