L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Régions

Rabat-Salé : Deux nouvelles trémies en prévision


Rédigé par Achraf EL OUAD le Jeudi 26 Août 2021

La Société de Développement Local (SDL) de Rabat Région Aménagements a lancé, mercredi 25 août, deux appels d’offres relatifs à la construction de deux trémies à Rabat et à Salé.



Rabat-Salé : Deux nouvelles trémies en prévision
Dans le cadre du programme Rabat Ville Lumière qui a mobilisé des investissements de 625 millions de dirhams, figurent la mise à niveau des infrastructures et des équipements de transport, ainsi que la consolidation et la modernisation des infrastructures routières.

Le mercredi 25 août, la Société de Développement Local (SDL) de Rabat Région Aménagements a lancé deux appels d’offres relatifs à la construction de deux trémies. Le premier appel d’offres correspond à la réalisation d’une trémie d’un passage sousterrain sur deux voies, deux trottoirs, deux rampes d’accès et deux « dalots sous le giratoire », selon les termes techniques employés par la SDL, et ce, à l’intersection de l’avenue Abderrahman Bouabid avec l’avenue Al Boustane à la ville de Rabat. Le budget alloué à ce projet est de 47,5 millions de dirhams.

Quant au second appel d’offres, il correspond aux travaux de réalisation d’une trémie à l’intersection de la route Aïn Houalla et l’avenue Ouali Al Aâhd Sidi Mohamed à la ville de Salé. L’enveloppe budgétaire pour ce chantier est de 58,6 millions de dirhams.

L’ouverture des plis relatifs au premier appel d’offres est prévue pour le jeudi 16 septembre 2021 à 10h00. Pour le second, c’est le jeudi 16 septembre 2021 à 11h00. Le projet comprendra également, indique la SDL, « l’aménagement d’un giratoire supérieur, ainsi que des voies latérales de deux voies chacune avec des trottoirs ». L’amélioration des infrastructures routières dans la zone Rabat-Salé est devenue une nécessité urgente vu la croissance démographique et économique que connaît cette zone du Royaume.

Cette croissance a évidemment induit des besoins de plus en plus importants en déplacement, notamment sur le réseau routier qui demeure l’infrastructure de transport la plus accessible et la plus sollicitée. Le réseau routier devra donc accompagner cette dynamique et servir d’ossature de base pour un aménagement équilibré du territoire.

Sur la bonne voie

Ces derniers temps, la capitale du Royaume a connu de grands changements, notamment au niveau des infrastructures routières. En effet, en peu de temps et malgré les circonstances exceptionnelles dues à la pandémie du nouveau Coronavirus, des chantiers entamés il y a à peine trois mois sont presque achevés. Pour rappel, deux trémies ont été récemment construites dans la capitale.

La première au niveau du centre-ville à la place Bab El Had, et plus précisément au croisement de l’avenue Hassan II avec les deux avenues d’Ibn Toumart et d’Egypte. La deuxième, quant à elle, a été édifiée à proximité du Complexe sportif Moulay Abdellah.

Achraf EL OUAD



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News