Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Projet de loi des Finances 2022 : 245 milliards d'investissement public, 3,2% de croissance anticipée


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 19 Octobre 2021

Le Conseil du gouvernement a adopté lundi, le projet de loi des Finances 2022. Tablant sur une croissance de 3,2%, l'Exécutif a fait le choix d'augmenter l'investissement public à 245 milliards de dirhams. Une somme record destinée à financer les grandes réformes sociales. La création d'emploi est parmi les priorités, 250.000 emplois directs sont prévus en deux ans. Détails.




Le projet de loi des Finances a été adopté, lundi, lors du Conseil du gouvernement. L'Exécutif prévoit une croissance de 3,2%, un niveau qui devrait être inférieur à la performance qu'aura réalisé le l'économie nationale à la fin de 2022, sachant que les prévisions de croissance tablent sur des taux qui varient de 5,7% à 7,2% selon les estimations. Compte tenu des grandes réformes sociales que le Royaume s'apprête à lancer, le gouvernement d'Aziz Akhannouch prévoit d'augmenter les dépenses liées à l'investissement public à un niveau record. Plus de 245 milliards de dirhams sont mobilisés dans le PLF2022. Cette hausse ne devrait pas creuser le déficit budgétaire au-delà de 5,9%  du produit intérieur brut (PIB).

Ces  prévisions sont basées sur des hypothèses précises, à savoir une récolte céréalière de 80 millions de quintaux (Mqx) et d'un prix moyen du gaz butane de 450 dollars/tonne. Concernant l'emploi, le nouveau budget de 2022 prévoit la création de 250.000 emplois directs t en deux ans, une ambition qui va dans le sens du programme gouvernemental qui ambitionne de créer 1 million d'emplois dans les cinq prochaines années. Pour réaliser cet objectif, l'Exécutif a alloué une enveloppe budgétaire de 2,25 milliards de dirhams (MMDH), selon les chiffres présentés par la ministre de l'Economie et des Finances Nadia Fettah Alaoui, lors d'une conférence de presse, tenue à l'issue du Conseil du gouvernement. La nouvelle argentière du Royaume a expliqué que le PLF 2022 "vise à répondre aux attentes des Marocains et à renforcer l'activité économique, repose essentiellement sur les discours et instructions de SM le Roi Mohammed VI, ainsi que sur les recommandations du nouveau modèle de développement et le programme gouvernemental, présenté au Parlement la semaine écoulée".

Le soutien à l'emploi est accompagné d'une stratégie de soutien à l'entreprenariat des jeunes, il est prévu, dans le cadre du PLF 2022, d'accélérer l'exécution du programme "Intelaka" et  le programme "Al Forssa", qui visent à promouvoir plus de 50.000 jeunes et à créer des opportunités d'emploi. S'agissant la fonction publique, 26. 510 postes budgétaires sont inclus dans le nouveau budget de l'Etat pour l'année 2022


Conformément à la politique sociale qu'entend mener le gouvernement, les budgets des secteurs sociaux à savoir l'éducation et la santé vont bénéficier de 9 MMDH. Cette promotion des secteurs sociaux est une première étape pour accompagner la réforme globale de l'éducation et la Santé, sachant que le gouvernement a d'ores et déjà lancé les consultations avec les syndicats en vue de revaloriser les salaires des enseignants tout en prévoyant d'améliorer la situation du personnel hospitalier.  

Concernant le volet de la généralisation de la couverture sociale, le PLF 2022 comprend des mesures relatives au passage à la deuxième catégorie de bénéficiaires du régime d'assistance médicale (Ramed) et de l'instauration des procédures de la généralisation des allocations familiales à partir de 2023.