Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Oxford Business Group : grâce aux technologies numériques, le Maroc a mieux géré la pandémie


le Jeudi 22 Avril 2021

Par le biais de technologies numériques, le Royaume est parvenu à mieux gérer la crise sanitaire selon Oxford Business Group (OBG).



Oxford Business Group : grâce aux technologies numériques, le Maroc a mieux géré la pandémie

Oxford Business Group fait état de l’impact de la technologie sur la société et l’économie marocaine, dans un rapport voué à la transformation numérique au Maroc dans le cadre de la pandémie du Covid-19. En effet, le rapport démontre par quels moyens ces technologies ont permis à Rabat de pouvoir gérer au mieux la crise.

D’après le rapport, la pandémie a prouvé le besoin d’une numérisation accrue, toutefois le Maroc n’a pas attendu 2020 pour débuter sa transformation digitale. Commencée il y a une dizaine d’années, celle-ci s’est vue accélérer à travers des initiatives gouvernementales, telles que «Horizon 2020», lancée en 2017, puis «Horizon 2025». Ces actions avaient notamment pour ambition la formation des jeunes aux nouvelles technologies.

Selon la même source, ces mesures ont eu du succès car le Maroc occupait la quatrième place en 2020 des Digital Risers entre tous les pays de la région MENA au classement du Centre Européen pour la Compétitivité Numérique. 

Le Maroc surfe sur la digitalisation

Pour OBG, le Royaume disposait déjà de taux de pénétration internet et mobile assez élevés, notant que le confinement a accéléré l’utilisation de l’e-commerce et que désormais le paiement sans contact est devenu monnaie courante pour la population. Dans le même temps, les paiements mobiles ont augmenté de 31,3% lors du premier semestre de 2020, comparé à la même période de l’année précédente.

Les secteurs du tourisme, de l’immobilier et de la culture sont parvenus à se saisir du numérique en 2020 pour préparer la relance. Le rapport souligne qu’au pic de l’épidémie, 7 salariés marocains sur 10 exerçaient leur activité en télétravail. 

« L'accélération de la transformation numérique est un levier efficace d’inclusion sociale et de développement humain. Les technologies numériques permettent de résoudre des problèmes cruciaux qui entravent le développement social et un accès équitable à des services et opportunités », affirme le Directeur général de l’Agence de Développement du Digital (ADD) Mohammed Drissi Melyani. OBG révèle que dans ce contexte l’utilisation du numérique permettra de diminuer les inégalités dans le pays, notamment entre les villes et les campagnes et d’atteindre l’objectif de croissance plus inclusive que le Royaume s’est fixé.

Le directeur éditorial Afrique d’OBG, Bernardo Bruzzone, juge que  « la dynamique enclenchée par le Maroc ces dernières années en matière de transformation digitale, portée à la fois par les pouvoirs publics et le secteur privé, s’est accélérée en 2020 sous l’effet de la pandémie du Covid-19 ».

Une tendance qui, selon lui, devrait continuer en 2021, bénéficiant d’une adoption plus générale des technologies digitales par la population.

 

  


Dans la même rubrique :
< >