Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Oujda-Angad / INDH : La Plateforme des jeunes pour le renforcement des compétences


Rédigé par La rédaction le Mercredi 1 Septembre 2021

La Plateforme des jeunes d’Oujda-Angad constitue un acquis de grande importance pour orienter et renforcer les compétences des jeunes, en plus d’améliorer leur employabilité et promouvoir leur esprit d’entrepreneuriat.



Oujda-Angad / INDH : La Plateforme des jeunes pour le renforcement des compétences
La Plateforme, inaugurée en septembre 2020, fait office de carrefour d’interaction entre l’ensemble des programmes mis en oeuvre par les différents intervenants dans le domaine de l’intégration des jeunes, offrant des espaces d’écoute, d’orientation, d’accompagnement et de soutien de l’esprit d’entrepreneuriat et de l’économie sociale et solidaire.

Karim Bendimia, chef de service à la Division de l’action sociale à la Wilaya de l’Oriental, a indiqué que la création de cette plateforme s’inscrit dans le cadre de l’application des programmes de la 3ème phase de l’INDH. Il a précisé que cette phase s’articule autour de quatre programmes, dont le programme consacré à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, qui porte sur plusieurs actions, notamment la création des plateformes des jeunes.

Durant la période 2020-2021, quelque 38 porteurs de projets, dont des coopératives, des sociétés et des auto-entrepreneurs, ont bénéficié de financement à travers la Plateforme d’Oujda-Angad pour un montant global de près de 4 millions de dhs, en plus de 28 autres projets bénéficiaires du concours d’idées lancé récemment, a-t-il affirmé.

Avant la fin de cette année, d’autres concours d’idées doivent être annoncés pour apporter un appui à des projets supplémentaires, a-t-il relevé. De son côté, Wafae Chaâbani, responsable de la société qui gère cette plateforme, a souligné que cette structure a accueilli, depuis sa création, un total de 2.371 jeunes.

Le pôle de l’entrepreneuriat et des activités économiques a accueilli à lui seul 1.519 jeunes dont 139 ont bénéficié de l’accompagnement jusqu’à présent, 45 ayant été assistés pour la création de leurs projets selon les normes légales et 38 ayant atteint la phase de subvention, a-t-elle précisé.

Par ailleurs, 45 projets ont été reçus dans le cadre du premier concours d’idées lancé par la plateforme, dont 28 projets ont été sélectionnés jusqu’à  présent, alors que d’autres concours similaires seront lancés prochainement, a-t-elle ajouté. De même, 418 jeunes ont été accueillis au niveau du pôle de développement de l’employabilité, dont 68 ont bénéficié de l’accompagnement et de la formation pour le renforcement des compétences et 38 ont intégré avec succès le marché de l’emploi, at- elle poursuivi.

Les jeunes bénéficient également, à travers cette structure, du programme intégré d’appui et de financement des entreprises, lancé conformément aux Hautes orientations royales dans le but de surmonter les difficultés qui entravent l’accès au financement pour les jeunes porteurs de projets et d’idées de projets, et les PME.

Soumia Abbassi, auto-entrepreneure qui a bénéficié à son tour du soutien de l’INDH, a affirmé que cet appui a eu pour effet de développer son petit projet qui consiste en le nettoyage et la préparation des légumes et leur vente avec livraison à domicile, confiant qu’elle ambitionne de développer encore plus son projet qui porte aussi sur la préparation de plats traditionnels et modernes.

La Plateforme des jeunes d’Oujda- Angad se fixe pour objectif de renforcer les opportunités d’emploi et d’intégration économique de 800 jeunes par an, avec en plus la création de 25 projets chaque année, tout en contribuant à assurer leur durabilité.