Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Officiel : Le gouvernement d'Aziz Akhannouch obtient la confiance du Parlement


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 13 Octobre 2021

Le nouveau gouvernement d'Aziz Akhannouch a été officiellement investi par le Parlement, après avoir obtenu un vote de confiance de la Chambre des représentants. Les parlementaires ont adopté, à la majorité des voix, le programme gouvernemental. Détails.




Après sa nomination, la nouvelle équipe d'Aziz Akhannouch jouit désormais de la confiance de l'instance législative.  Lors d'une séance plénière, tenue ce mercredi, la Chambre des représentants a adopté, à la majorité des voix, le programme gouvernemental, présenté par le chef de l'Exécutif  devant les membres des deux Chambres du Parlement. Concernant les détails du vote, 213 députés ont voté favorablement pour le programme, accordant ainsi leur confiance à la nouvelle équipe, tandis que 64 ont voté contre. Une seule abstention a été consignée.
 
Ainsi, le nouveau gouvernement est officiellement investi par les élus de la Nation et ce conformément à l'article  88 de la Constitution qui stipule que "le gouvernement est investi, après avoir obtenu la confiance de la Chambre des représentants, exprimée par le vote à la majorité absolue des membres composant ladite chambre, en faveur du programme du gouvernement”.
 
Après ce vote de confiance, l'Exécutif devrait commencer l'application du programme quinquennal, dont les grandes lignes ont été exposées aux parlementaires. Le gouvernement compte mener une politique sociale basée sur l'amélioration des services publiques notamment la Santé et l'éducation ainsi que la mise en œuvre de la  généralisation de la couverture sociale au bout de cinq ans. Concernant la politique économique, l'Exécutif entend accélérer la relance de l'économie nationale pour pouvoir créer un million d'emplois d'ici les cinq prochaines années, dont 250 000 emplois directs au profit des personnes sans qualification professionnelle. Fruit des engagements électoraux des trois partis de la majorité, le programme gouvernemental prévoit la hausse des salaires des enseignants et la hausse du taux d'activité des femmes à 30%. D'autres engagements importants figurent parmi les priorités de l'Exécutif à savoir la création des conditions propices à l'émergence d'une classe moyenne dans le monde rural et le renforcement du caractère officiel de la langue amazighe. Un objectif qui sera soutenu par un fonds spécial d'un milliard de dirhams.