Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

ONU : Le Maroc réélu à la Commission du droit international


Rédigé par Kawtar Chaat le Samedi 13 Novembre 2021

Le Maroc, représenté par le Pr Hassan Ouazzani Chahdi, a été réélu membre de la Commission du
droit international pour la période 2023-2027, lors des élections tenues le 12 novembre 2021 à
New York à l'occasion des travaux de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.



ONU : Le Maroc réélu à la Commission du droit international
Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a indiqué dans un communiqué que les élections ont été marquées par une compétition particulièrement intense, avec douze candidats pour neuf sièges dédiés aux pays africains, notant que grâce à la mobilisation de tout l'appareil diplomatique marocain depuis deux ans pour le succès de cette nomination, le Royaume a obtenu 151 voix, assurant son élection au premier tour.

Cette consécration témoigne de la grande crédibilité de la diplomatie multilatérale du Maroc, grâce à la vision royale, dont le principal pilier est l'attachement au droit international, et la mobilisation pour la codification et le développement progressif du droit international, ajoute la même source.

Le ministre a également souligné l'importance de la stratégie ambitieuse mise en œuvre par notre pays, sur instructions royales, pour renforcer sa présence dans les organisations internationales.

Créée en 1947, la Commission du droit international est chargée de promouvoir le développement progressif et la codification du droit international. Elle rassemble trente-quatre juristes parmi les plus éminents spécialistes du droit international, sur la base d'une répartition géographique équitable.

Le professeur émérite Hassan Ouazzani Chahdi, qui est membre de la Commission du droit international depuis 2016, mène actuellement une longue et riche carrière dans l'enseignement supérieur en tant que professeur de droit international public et de droit administratif. Auteur de dizaines d'ouvrages et d'articles sur des questions juridiques et administratives ainsi que sur des problèmes spécifiques du droit international et des droits de l'Homme.