Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Non admission du vaccin de Sinopharm en France : les Français du Maroc réagissent


Rédigé par A.C le Vendredi 11 Juin 2021

La France a dévoilé sa stratégie de réouverture des frontières dans laquelle seuls sont admis les vaccins reconnus par l’Agence européenne du médicament: Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. Le vaccin chinois Sinopharm, administré au Maroc, n'est pas donc reconnu en France. Une décision, qui a fait réagir les Français du Maroc. Ils ont adressé un courrier aux autorités françaises, appelant à l’admission du vaccin chinois.



Dans un courrier, adressé ce mercredi 9 juin à Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, l'Association Français du monde Maroc écrit que « les Français du Maroc ont apprécié la politique du gouvernement marocain qui a consisté à faire bénéficier les étrangers au Maroc de la vaccination contre la Covid dans les mêmes conditions que la population marocaine. Le ministère français des Affaires Etrangères s’est également félicité de cette prise en charge par les autorités marocaines de la vaccination des ressortissants français vivant au Maroc ».
 
Cependant, la communauté française au Maroc se dit aujourd'hui « choqués que la France n'admette pas le vaccin Sinopharm qui leur a été administré alors qu'il est reconnu par l'OMS ».
 
« Cette décision va pénaliser un grand nombre de Français, vaccinés au Maroc, lors de leur retour en France cet été, en amputant de 7 jours leur séjour du fait de l’auto-isolement », estime la même source dans la lettre, signée par Bérangère El ANBASSI, président de l'Association français du monde Maroc.
 
Ainsi, l'Association français du monde Maroc demande au secrétaire d’Etat français de convaincre les décideurs de valider « le vaccin de Sinopharm et tout autre vaccin, validé par l’OMS, qui dans l’avenir pourrait être proposé au Maroc.
 
Au sujet de cette non-reconnaissance du vaccin Sinopharm par la France, l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, elle-même vaccinée avec le vaccin chinois, a indiqué à, ce vendredi à Casablanca, lors de l'inauguration du nouveau centre Campus France, au portail électronique Le360, que «la France a fait le choix de n’accepter que les vaccins qui sont reconnus par l’agence européenne des médicaments, ce qui n’est pas le cas du vaccin Sinopharm. Cela complique donc beaucoup les déplacements. Les personnes de nationalité française peuvent toujours entrer en France, il leur faut un test PCR et un auto-isolement de 7 jours. En revanche pour les personnes de nationalité marocaine, avec le Sinopharm, il faut justifier d'un motif impérieux».
 
A l’heure actuelle, seuls les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca, et Johnson & Johnson, approuvés par l'Agence Européenne des Médicaments (AEM), sont autorisés en France. 

Non admission du vaccin de Sinopharm en France : les Français du Maroc réagissent