Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Environnement

Mortalité des poissons de Sidi Boughaba : Les Eaux et Forêts rassurent


Rédigé par la rédaction le Samedi 25 Juillet 2020

Mise au point



Mortalité des poissons de Sidi Boughaba : Les Eaux et Forêts rassurent
Après avoir relayé dans notre article -paru la semaine dernière- les inquiétudes de la société civile par rapport au grand nombre de poissons morts au niveau du lac de la réserve de Sidi Boughaba, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts a diffusé mercredi un communiqué précisant qu’au cours de la dernière semaine du mois de juin, les services régionaux du Département des Eaux et Forêts de la région de Rabat-Salé-Kénitra avaient observés ces mortalités qui ont principalement touché « l’Athérine» : une espèce de poisson de petite taille, qui vit dans les eaux continentales du littoral atlantique nord du Royaume. «Une commission provinciale a été mobilisée pour prélever des échantillons des poissons et des eaux du lac pour en effectuer les analyses nécessaires dans les laboratoires spécialisés des services de la Gendarmerie Royale de l’Environnement », poursuit le communiqué, notant qu’en parallèle, le Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture d’Azrou a été mobilisé afin d’apporter l’éclairage scientifique nécessaire.

Le phénomène serait principalement dû au manque d’oxygène dans les eaux du lac,accentué par l’augmentation de la température et de la salinité des eaux et la  baisse du niveau des eaux du lac. « Les résultats des analyses ont exclu toute possibilité de pollution chimique ou organique », rassure le ministère qui, par ailleurs, souligne que « les poissons sont exempts de toute maladie, sans aucun caractère épidémiologique et ne présentent aucune menace pour la faune et les oiseaux locaux ».