L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Mise en Valeur du fleuve Sénégal : La Guinée suspend sa participation


Rédigé par L'Opinion Lundi 24 Juillet 2023



Mise en Valeur du fleuve Sénégal : La Guinée suspend sa participation
Dans un communiqué adressé à l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS), le gouvernement guinéen a décidé, à compter du mardi 18 juillet, de suspendre sa participation à cette institution sous régionale. Parmi les motifs cités par Conakry, une sous-représentativité et le retard dans la mise en œuvre de certains projets communs.

« À l'issue de la 19ème session ordinaire de la conférence, les plus hautes autorités guinéennes ont constaté avec regret que les préoccupations et intérêts stratégiques de la participation de la république de Guinée à l'OMVS ne sont toujours pas pris en compte par ladite organisation depuis sa création »

Le pays dénonce « le retard considérable et l’absence de mobilisation sérieuse du financement pour le barrage hydroélectrique de Koukoutamba (qui doit être implanté sur son territoire, Ndlr.) et sa sous-représentativité aussi bien dans le personnel que dans les instances de décision de l'OMVS ». A cela s'ajoute l’impossibilité d’investir et de souscrire à des actions, selon les explications du porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo. 
Dénonçant une injustice, l’Exécutif guinéen a fait savoir qu’il fait désormais cavalier seul, et qu’il envisage de redimensionner le barrage de Koukoutamba, un projet commun dont la construction avait été confiée en 2019 au chinois Sinohydro pour un budget de 812 millions USD. L’objectif de l’infrastructure était de partager l'énergie produite entre les quatre compagnies d'électricité des pays membres de l'OMVS.

Suite à la décision guinéenne, l’OMVS a déclaré qu’elle « s’attèlera, en relation avec ses hautes instances, à trouver les solutions appropriées aux raisons évoquées ». Pour rappel, c’est la deuxième fois que la Guinée sort de l’organisation, après un premier retrait en 1971 dû à des tensions politiques. Elle y a fait son retour en 2006, alors que le Mali, le Sénégal et la Mauritanie, à l’origine de sa création dans les années 1930, l’avaient déjà rebaptisée OMVS en 1972. La première adhésion de la Guinée remonte à 1963. 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News