L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Mehdi Bensaïd s'inquiète des défis qui pèsent sur le tissu urbain des anciennes médinas


Rédigé par avec MAP Vendredi 20 Octobre 2023

Les anciennes médinas font face actuellement à plusieurs défis menaçant leur tissu urbain et leurs multiples fonctions, a souligné jeudi, à Marrakech, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.



"Ces défis nécessitent des efforts continus dans les domaines de la restauration, de l’aménagement et de la valorisation des monuments et bâtiments historiques afin qu'ils puissent résister à l’impact des facteurs interférents, humains et naturels", a relevé M. Bensaid, dans une allocution lue en son nom, lors de la cérémonie d’ouverture de la 12è édition du Festival Samaâ Marrakech pour les Rencontres et Musiques Soufies.

Dans ce contexte, il a indiqué que ces villes historiques ont préservé une partie importante des caractéristiques du patrimoine marocain authentique, que ce soit dans les domaines de l'architecture et de la conception urbaine, ou dans les différents domaines socioéconomiques et culturels, et continuent de jouer leurs fonctions de manière efficace.

"En dépit des mutations sociales accélérées que le Royaume a connues, le tissu urbain ancien reste dynamique et contribue à organiser le rythme des activités quotidiennes de la population, car il constitue un levier essentiel du développement durable à travers le tourisme culturel", a-t-il insisté.

M. Bensaid a, d'autre part, évoqué de nombreux projets réalisés par le secteur culturel dans la ville de Marrakech, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, qui concerne plusieurs monuments historiques tels que le Palais Badii, le Palais Bahia, les Tombeaux Saadiens, la Qoubba almoravide, les tours Ksadriah, et les remparts, en plus du suivi des différentes opérations réalisées par les différents départements et intervenants dans les domaines des bâtiments endommagés situés à l'intérieur de l’ancienne médina, afin d’éviter de porter atteinte aux bâtiments qui ont un caractère archéologique et patrimonial ou une architecture traditionnelle.

De son côté, le directeur général adjoint de l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Abdelilah Benarafa, a souligné que la cité ocre dispose d’un riche patrimoine culturel et civilisationnel nécessitant de réfléchir à la manière de développer ce grand héritage culturel.

Tout en relevant que la cité ocre sera l’année prochaine la capitale de la culture dans le monde islamique, il souligné que cet événement constituera une belle occasion de mettre en valeur cette capitale impériale, dont les dynasties successives qui y ont régné, ont laissé des empreintes visibles, en plus de mettre en exergue l'héritage spirituel dont regorge cette ville au rayonnement touristique international.

Ce Festival, qui intervient après le séisme d'Al Haouz, est d'une grande importance pour réfléchir sur l’ancienne médina, son présent et son avenir, a-t-il ajouté.

Le président de l'Association Al-Muniya Marrakech pour la revivification du patrimoine du Maroc et sa préservation, Jaafer Kansoussi, a pour sa part, relevé, que ce festival se propose de mettre en valeur l’identité et les traditions culturelles et spirituelles du Royaume, de répondre à un besoin de spiritualité et de révéler les sagesses et les enseignements des grands maîtres soufis à travers l’Histoire.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et organisée par l'Association Al-Muniya Marrakech pour la revivification du patrimoine du Maroc et sa préservation, la 12è édition du Festival Samaâ Marrakech pour les Rencontres et Musiques Soufies vise à fêter le Samaâ soufi en tant que patrimoine culturel, spirituel et artistique universel.

Au menu de cet événement organisé en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, figurent conférences, musique spirituelle et concerts de musique maroco-andalouse, le tout dans un esprit de convivialité qui met à l’honneur les voies d’ouverture, du juste milieu et d’amour, caractéristiques intrinsèques de la culture marocaine.

Le programme de cette nouvelle édition porte sur les Médinas du Maroc et plus spécifiquement sur la médina de Marrakech, qui a connu ces dernières décennies une évolution et un développement importants dont l’impact est largement visible en termes de transformations physiques de son paysage urbain et dans l’amplification significative des activités.








🔴 Top News