Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Maroc-Pologne : création d’une nouvelle plateforme logistique pour un meilleur accès aux marchés européens


Rédigé par Chaimae Barki le Vendredi 23 Juillet 2021

Le Royaume va créer une plateforme logistique en Pologne dans l’optique de s’en servir comme centre de distribution des légumes marocains afin d’avoir un meilleur accès aux marchés européens, précise le site espagnol Hortoinfo.



L’annonce a été faite par Morocco Foodex, l'Agence de contrôle et de coordination des exportations alimentaires relevant du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts, lors d'un webinaire avec des représentants européens de la grande distribution.

Il s'agit de la création d'une nouvelle plateforme logistique permettant au Maroc un meilleur accès aux marchés européens, 
avec l’assistance de  l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en plus du soutien des distributeurs allemands et italiens et de la Commission européenne, indique le site. 

Une stratégie de « la ferme à table » conjuguée aux normes de l’UE 
 
S'exprimant lors du webinaire, El Mehdi El Alami, directeur de la promotion et du développement de Morocco FoodEx, a annoncé : « Nous recherchons des opportunités d'exportation pour les produits frais marocains, qui répondent aux normes environnementales et sociales les plus élevées, reconnues et attendues dans l'UE. Pour y parvenir, nous travaillons avec les agriculteurs, les exportateurs, les distributeurs, les régulateurs, les groupes de consommateurs, la BERD et la FAO entre autres, afin de garantir la compétitivité, l'efficacité et la durabilité de nos produits frais ».
 
En outre, Jean-Christophe Filori, chef de la coopération de la délégation européenne au Maroc, quant à lui a souligné que la stratégie dite de la « ferme à la table » est « au cœur du Pacte vert pour l'Europe, visant  à rendre les systèmes alimentaires équitables, sains et respectueux de l'environnement ». Tandis qu'Othman Tlemcani, banquier principal de la BERD, a indiqué que « le poids accru des aspects de durabilité des produits frais marocains présente un potentiel d'investissement et de valeur ajoutée suffisant, et nous sommes heureux de soutenir cette orientation prometteuse du secteur horticole marocain ».
 
Soutien de la FAO et de la BERD
 
Dans leurs interventions, la FAO et la BERD ont également soutenu la Génération verte 2020-2030, caractérisée par une nouvelle vision du secteur agricole marocain qui favorise la durabilité, la productivité agricole, la résilience climatique et l'inclusion économique des jeunes ruraux. Cette stratégie encourage l'adoption de nouvelles technologies susceptibles d'améliorer l'efficacité de la production agricole et de l'utilisation de l'eau.