Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal



Actu Maroc

Maroc - Israël : Des forums de plus de 250 hommes d’affaires en mars 2022


Rédigé par Kawtar CHAAT le Mardi 15 Mars 2022

Israël et le Maroc continuent d’approfondir leur coopération industrielle et commerciale, dont les bases ont été posées depuis le rétablissement des relations diplomatiques en décembre 2020. Outre le «Symposium Maroc-Israël sur l’agriculture et la pisciculture» du 16 et 17 mars à Aït Melloul, le forum économique Maroc-Israël a été lancé le 15 mars à Tel Aviv.



Organisé à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie Maroc-Israël (CCIMI), une organisation à but non lucratif qui soutient l’environnement institutionnel et vise à renforcer la relation économique maroco-israélienne, et en partenariat avec la région Souss-Massa, le symposium vise à faciliter l’échange d’informations et de connaissances.

Lors de cet événement qui se tiendra à l’Institut Agrovétérinaire (IAV) Hassan II à Aït Melloul (campus d’Agadir), des spécialistes des deux pays rendraient compte de l’évolution du secteur de la culture des fruits, des légumes et de la pisciculture, a indiqué la CCIMI dans un communiqué.

Le symposium abordera principalement la question de l’eau et l’utilisation des nouvelles technologies pour optimiser l’irrigation, un enjeu vital pour la filière hydraulique, ajoute la même source. La rencontre vient ainsi concrétiser l’accord de coopération en matière de commerce et d’investissement récemment signé par le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce Ryad Mezzour et la ministre israélienne de l’Economie Orna Barbivai, aux termes duquel le Maroc et Israël se sont engagés à établir une coopération bilatérale dans la recherche et le développement et l’innovation.

La CCIMI a également souligné que les producteurs de la région de Souss-Massa, d’où proviennent 85% des exportations agricoles du Royaume, pourront s’informer, à cette occasion, sur les nouvelles orientations et politiques du secteur, explorer les potentiels partenariats en recherche et développement, entre universités et producteurs, et identifier des opportunités communes avec les start-ups de l’Agro Tech et les investisseurs potentiels d’Israël. Il s’agit d’une initiative qui s’inscrit dans la nouvelle ligne de relance des relations entre le Maroc et Israël, ainsi que la stratégie de relance de l’activité économique au Maroc post-Covid, pour construire une économie plus résiliente et durable, en ligne avec les orientations du Nouveau Modèle de Développement.

A l’instar de la mission économique à Tel Aviv organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) en décembre 2021, et composée de plus de 70 opérateurs économiques, cette action visera la participation de plus de 250 entrepreneurs, responsables et représentants d’entreprises du secteur, start-ups, laboratoires et instituts de recherche du Maroc et d’Israël.

La géostratégie et la productivité au coeur des préoccupations

Pour la CCIMI, ce symposium sera une contribution importante et tangible à l’effort national d’amélioration de la productivité, des compétences, de l’innovation et des nouvelles technologies pour l’agriculture au Maroc.

Cette exploration des zones pour de potentielles coopérations vise à cimenter l’accord de coopération tripartite récemment signé entre le Maroc, Israël et les États-Unis en matière de commerce et d’investissement qui facilitera également l’accès direct des produits marocains au marché américain. Ainsi, le forum économique Maroc-Israël a débuté ces travaux, le mardi 15 mars 2022 à Tel Aviv, avec la participation des chefs d’entreprises, marocains et Israéliens.

Menée par son président, Chakib Alj, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a dépêché une délégation de 80 femmes et hommes d’affaires en Israël, représentant les différents secteurs d’intérêts communs, à l’occasion de l’inauguration de la ligne aérienne directe de RAM reliant Casablanca à Tel Aviv.

«L’évolution du paysage géostratégique au niveau mondial offre des perspectives et des opportunités intéressantes de coopération entre le Maroc et Israël, notamment dans le contexte d’une forte augmentation du coût des matières premières et du fret, encore plus accentuée aujourd’hui par la situation en Europe de l’Est», a déclaré Chakib Alj lors dudit forum.

Via ces forums et rencontres des hommes d’affaires des deux pays, le Maroc et Israël entendent organiser des foires commerciales et des conventions économiques dans les deux pays pour dynamiser les échanges d’expertise.



Kawtar CHAAT








🔴 Top News