L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Maroc-Espagne-Portugal : La Coupe du Monde des vrais «Khawa»


Rédigé par Majd EL ATOUABI le Mercredi 15 Mars 2023



Que ce soit au niveau de la forme, du fond ou de la chronologie, l’annonce par le Maroc de sa candidature commune avec l’Espagne et le Portugal pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030 est un événement majeur qui restera gravé à jamais dans l’Histoire du sport national comme une formidable action de soft power et de diplomatie sportive. À l’international, cette candidature résonne déjà comme une belle leçon de partenariat intercontinental et intercommunautaire qui transcende les nombreux et dangereux clivages de la conjoncture actuelle.
 
Pour la forme, l’observateur averti aura remarqué que cette candidature a été exprimée par la plus haute autorité du pays en la personne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en marge d’une cérémonie organisée à son honneur par la CAF qui vient de lui décerner son Trophée d’excellence pour l’année 2022. Ce qui confère à cette candidature toute la solennité qui sied à son importance. Le même observateur aura également retenu que la candidature du Maroc a été présentée non pas par Fouzi Lekjaa, le Président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), mais par l’actuel ministre du Sport et ancien président de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD), Chakib Benmoussa. Le but étant de souligner sa haute institutionnalité étatique qui transcende le simple cadre sportif et footballistique incarné par Fouzi Lekjaa, en dépit de son autre casquette de ministre délégué chargé du Budget.
 
Pour le fond, le fait que cette candidature soit présentée par le Maroc au nom des trois pays candidats honore non seulement notre pays, mais aussi et surtout les deux autres prétendants que sont l’Espagne et le Portugal qui ont démontré par cette délégation toute la confiance, l’estime et le respect qu’ils portent à leur voisin du Sud, ainsi qu’à l’ensemble du continent africain. Par cette profession de bonne foi, nos voisins du Nord signent en outre l’acte de naissance d’un nouvel ensemble régional qui traduit de la plus belle manière le fameux partenariat Nord-Sud, tout en esquissant les contours d’une intégration régionale maroco-ibérique des plus inattendues, mais franchement bienvenue pour le Royaume qui inflige ainsi un cinglant revers aux manœuvres algériennes visant à l’insulariser au sein de la région désunie et plus que jamais disloquée du Maghreb. 
 
Pour la chronologie, cette candidature groupée entre deux pays européens, occidentaux et foncièrement chrétiens, et le Royaume africain, amazigh et arabo-musulman du Maroc, lequel était jadis longtemps considéré comme un voisin menaçant, voire terrifiant, au moment même où le monde traverse une forte période de turbulences marquée par le retour en force des séparatismes, des souverainismes et des communautarismes ethniques et religieux les plus fanatiques, dont on constate partout les dangereuses dérives racistes et xénophobes, constitue tout un symbole et un bel exemple de fraternité et de vivre-ensemble brandis à la face de ce bas-monde qui va très mal.

 
Majd EL ATOUABI



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 15:28 Et si on ne célébrait plus le 8 mars…






🔴 Top News