L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Maroc-Colombie : Enaam Mayara reçoit German Blanco Alvarez, accompagné d'une délégation sénatoriale anti-polisario


Rédigé par L'Opinion Lundi 4 Décembre 2023

Comme annoncé par « L’Opinion », le président du groupe d’amitié Colombie/Maroc, German Blanco Alvarez, à la tête d'une délégation de sénateurs, a été reçu, ce lundi, par le président de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara. La crise entre Rabat et Bogota à l’ordre du jour. Détails.



Le président du groupe d'amitié Colombie/Maroc au Sénat colombien, German Blanco Alvarez, et trois sénateurs, sont arrivés, samedi, au Maroc, apprend-on de source diplomatique, précisant que cette visite fait suite à une invitation adressée par le président de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara. La délégation colombienne est composée de German Blanco (parti conservateur ); Paola Holguin (parti Centro Democrático - opposition) et  José Luis Perez Oyuela (cambio radical - opposition)

Ennam Mayara les a reçus, ce lundi, au siège de la deuxième Chambre. Les discussions ont porté sur les relations bilatérales et les perspectives de réchauffer la coopération entre Rabat et Bogota au moment où la crise entre les deux pays se poursuit à cause de la reconnaissance du Polisario par le président colombien, Gustavo Petro.  

Le président de la deuxième Chambre a invité son homologue colombien à visiter le Royaume dans une lettre adressée le 28 novembre. Le timing de cette visite n’est pas fortuit. Elle intervient quelques jours après la démarche collective des sénateurs colombiens qui ont haussé le ton contre le gouvernement du président Gustavo Petro pour exiger le retrait de la reconnaissance du Polisario.

À l’instigation des membres du groupe d'amitié, 65 sénateurs sur 105, issus de neuf partis politiques, dont deux de la majorité, ont adopté, mardi dernier, une motion qui appelle à la fin des relations avec la pseudo-rasd. Les signataires ont jugé que le président actuel, obnubilé par les idéaux révolutionnaires, a porté atteinte à l'amitié maroco-colombienne, en se rapprochant témérairement et ostensiblement du Polisario. 

« En tant que Sénateurs et représentants légitimes du peuple colombien, nous rejetons profondément cette décision malavisée du gouvernement actuel, qui ne représente en rien la position des Colombiens à l'égard du Maroc, et nous réitérons notre position ferme du respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc », stipule la motion, qui sera adressée aussi bien au président qu’à son ministre des Affaires étrangères. 

Ces derniers ont accusé le président colombien et son gouvernement d’avoir sabordé inutilement les relations avec le Maroc pour une cause séparatiste illégitime. Ils ont également fait part de leur sidération de voir leur pays établir « des relations diplomatiques » avec une entité fantoche, dépourvue des attributs de l’Etat tels que définis dans la Convention de Viennes de 1961 qui régit les relations diplomatiques. Preuve en est que le front séparatiste n’est pas reconnu par la majeure partie de la communauté internationale ni par l’Organisation des Nations Unies. 

Connu pour ses prises de position pro-marocaines, German Blanco a crié haut et fort sa désapprobation de la politique du président Petro en décriant vigoureusement sa décision malavisée d'établir des relations avec la pseudo-rasd.








🔴 Top News