L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Marhaba 2023: L'Opération de traversée débutera ce jeudi en Espagne


Rédigé par Mohamed Elkorri Mercredi 14 Juin 2023

Le ministère de l'Intérieur d'Espagne déploiera, à partir de ce jeudi 15 juin, un dispositif de sécurité pour l'opération Marhaba 2023 connu en Espagne par l'opération Traversée du détroit 2023. Compte rendu des préparatifs.



L'opération de traversée en Espagne a nécessité la mobilisation d'un total de 19.441 policiers, ce qui représente une augmentation de 21,4% par rapport à celui déployé en 2022. L'objectif de ce déploiement est de garantir le déroulement normal et fluide de l'opération, qui se déroule entre le 15 juin et le 15 septembre, et dans laquelle des milliers de citoyens d'origine nord-africaine traversent l'Espagne pour aller et revenir de leur pays d'origine pendant la période estivale, apprend-on des médias espagnols.

Ce dispositif de sécurité est composé de 18.593 agents (4 520 de la Police Nationale et 14.073 de la Garde Civile), auxquels il faut ajouter 648 policiers mobilisés aux ports et frontières de Valence, Alicante, Almería, Málaga, Motril, Algésiras, Tarifa, Ceuta et Melilla. En outre, le dispositif de sécurité participe également à la police locale des villes avec des ports d'embarquement. 

En 2022, l'année de la reprise de l'opération Traversée du détroit après deux ans de suspension en raison de la pandémie de Covid-19, un total de 2.912.283 passagers et 695.487 véhicules ont traversé le détroit entre les deux continents.

L'opération Passage du détroit (OPD), coordonnée par la Direction générale de la protection civile et des urgences du ministère de l'Intérieur espagnol, envisage un vaste dispositif dans lequel de nombreuses agences de l'administration sont impliquées, telles que les ports d'État et la Direction générale de la marine marchande, appartenant au ministère des transports, de la mobilité et de l'agenda urbain ; la Direction Générale de la Santé Publique du Ministère de la Santé ;  Les Délégations et Sous-Délégations Gouvernementales où sont situés les ports d'embarquement. 

Dates prévues des pics 

Le plan fixe également les dates qui devraient être critiques en raison de l'afflux massif de véhicules et de passagers, à la fois dans la phase de départ, entre le 15 juin et le 15 août, et dans la phase de retour, du 15 juillet au 15 septembre. Dans cette édition, les jours marqués comme critiques dans la phase de sortie sont les 24, 25, 26 et 27 juin, coïncidant avec les dates précédant la fête de Eid Al-Adha, ainsi que les 29, 30 et 31 juillet et août. Pour sa part, dans la phase de retour, il est prévu que les 29, 30, 31 août et le 1er septembre seront les jours les plus compliqués.

En ces jours de trafic accru, il est prévu qu'une série de mesures spéciales puissent être appliquées, telles que l'interchangeabilité des billets, qui contribuent à accélérer au maximum l'embarquement des passagers.

Plan de flotte 

Le plan spécial OPD comprend un plan de flotte, des plans de coordination provinciaux dans chacun des ports participants et des plans de sécurité routière. 
Dans le plan de flotte prévu pour cette année, sept compagnies maritimes participeront avec 36 navires pour le transport de personnes et de véhicules. 

De son côté, la Direction Générale de la Circulation a mis en place deux aires de repos et sept points d'information dûment balisés et dotés en personnel. Le système d'information aux frontières a également été activé, ce qui permet de prévoir à l'avance les heures et le rythme d'arrivée des véhicules dans les ports. 2.428 panneaux affichés tout au long du parcours OPE fourniront des informations de service à tous les voyageurs.

Santé et assistance sociale

Le plan spécial établit également un dispositif de soins de santé, auquel collaborent le ministère de la Santé, les communautés autonomes d'Andalousie et la Communauté valencienne, ainsi que la Croix-Rouge espagnole. Il répondra à tout besoin découlant de la forte concentration de personnes et des véhicules dans les zones d'embarquement, en particulier aux dates critiques où l'intensité du trafic est la plus élevée. 

De plus, les citoyens qui traverseront l'Espagne ont du personnel spécialisé en assistance sociale qui leur offre un soutien administratif en Arabe. 

Renforcement des canaux de coordination 

Notons que l'Espagne et le Maroc ont eu ces derniers mois de nombreuses conversations et réunions bilatérales entre les équipes techniques impliquées dans la conception de l'OPD 2023.

Ces préparatifs ont culminé le 17 mai à Madrid avec la réunion de la Commission mixte hispano-marocaine, au cours de laquelle les délégations présidées par la sous-secrétaire du ministère de l'Intérieur, Isabel Goicoechea, et le directeur de la migration et de la surveillance des frontières du Maroc, Khalid Zerouali , a réitéré l'engagement des deux pays à renforcer la coordination et l'échange d'informations. Notons que le Maroc a déjà débuté l'Opération Marhaba le 5 juin. 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News