Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Malgré la covid-19, le groupe « Macan Development » arrive à tirer son épingle du jeu


Rédigé par Salima Hafid le Dimanche 16 Août 2020

Pour faire face à la pandémie, le groupe se lance dans un challenge immobilier afin de renforcer sa présence au Royaume.



Malgré la covid-19, le groupe « Macan Development » arrive à tirer son épingle du jeu
“Toute personne qui investit dans un bien immobilier attentivement sélectionné, dans un quartier en croissance d’une ville prospère, adopte la méthode la plus sûre pour devenir indépendant financièrement, parce que l’immobilier est à la base de la richesse”. Cette citation véridique de Franklin Roosevelt est largement encourageante pour les adeptes du secteur immobilier.

Le domaine de l’immobilier a connu une chute monstrueuse pendant la crise de la Covid-19, cependant le groupe immobilier belge implanté au Royaume « Macan development » maintient sa présence avec beaucoup de succès. Pour ceux qui ne connaissent pas cette chaîne immobilière, « Macan Development » est un groupe de promotion et d’investissement immobiliers, qui rassemble plusieurs société, située en plein cœur de Bruxelles.

En dépit de la pandémie, la société de promotion et d’investissement immobilier basée à Bruxelles vient de se lancer dans un nouveau challenge immobilier au Maroc.
Le secteur du bâtiment a effectivement connu un ralentissement au niveau de la demande, et un handicap au niveau de la construction. Cette entrave a freiné méchamment, toutes les structures engagées dans ce domaine. 

 Mais il convient de noter que ce groupe immobilier est derrière un luxueux programme de 30 villas avec piscine et 20 appartements répartis sur un terrain de 5 hectares situé à Marrakech, ce projet sera porté par la nouvelle entité « Macan Development » dont le capital est détenu à 80% par la maison mère « Macan Development Benelux », alors que le reste est apporté par un des dirigeants du même groupe.

De son côté, le dirigeant Thomas & Piron se charge des projets architecturels érigés sur le site de l’ancien aéroport d’Anfa à Casablanca mêlant harmonieusement ville et nature. En outre Le groupe « Macan Development » lance son défi afin d’étendre la ville d’or où il a développé tous ses projets marocains depuis 2016 à travers l’autre filiale « Enamer Developement ».

Après plusieurs projets au cœur de la capitale européenne Bruxelles, ce groupe a commencé à diversifier son portefeuille en se lançant dans les complexes résidentiels haut standing, et les maisons de repos en Belgique. D’ailleurs, avant de faire du Maroc sa première étape d’internationalisation, « Macan Development » a commencé, en 2013, en tant que spécialiste en promotion de plateaux de bureaux. 

Rappelons que, le groupe fondé en 2013 par Philippe Gillion a décidé de faire de Marrakech son noyau africain afin qu’il puisse étendre d’une manière objective sa chaine immobilière dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest au cours de la prochaine décennie. En offrant un éventail de choix, il suppose élargir son potentiel immobilier pour satisfaire ces prochains clients subsahariens.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 12:09 L’Habillement : les magasins en détresse

Dimanche 27 Septembre 2020 - 14:56 Vitamine C : l’atout santé en automne