L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Lutte contre le terrorisme: L'Argentine loue les efforts déployés par le Maroc


Rédigé par Malak EL ALAMI Lundi 14 Août 2023

L'Argentine a exprimé son admiration pour les efforts résolus du Royaume dans la lutte contre le terrorisme, une démarche renforcée par la récente libération de l'otage roumain, Iulian Ghergut, rendue possible grâce au soutien décisif du Maroc.



La récente libération de l'otage roumain, Iulian Ghergut, qui a été possible grâce au soutien déterminant du Maroc, souligne une fois de plus le rôle prééminent joué par le Royaume dans la lutte contre le terrorisme, rapporte l'agence de presse argentine « Alternative Press Agency ».
 
Dans une tribune, l'analyste politique et universitaire, Adalberto Carlos Agozino, indique que le ministère roumain des Affaires étrangères a exprimé sa gratitude envers tous les partenaires pour leur coopération, en particulier envers le Maroc pour son « soutien significatif » dans la libération d'Iulian Ghergut.

Iulian Ghergut, alors âgé de 39 ans, était un citoyen roumain qui exerçait en tant qu'agent de sécurité au sein d'une mine de manganèse dans le Nord du Burkina Faso, à proximité de la frontière tripartite entre le Mali et le Niger. Le 4 avril 2015, il a été enlevé par des terroristes affiliés au groupe Al Murabitun, sous la direction de l'ancien milicien du Front séparatiste Polisario, Lehbib Ould Ali Ould Saïd, également connu sous le nom d'Adnan Abu Walid Al Sahrawi (1973 - 2021). Ce terroriste avait reçu une formation aux techniques de combat à l'école des sous-officiers Chabid El Ouali, située dans les camps du Polisario à Tindouf, en Algérie.

Après huit longues années d'une captivité injuste, Iulian Ghergut a finalement retrouvé sa liberté et sa famille aujourd'hui. Durant ces années, il a fait face à de nombreuses difficultés et dangers, mais grâce à l'intervention du Royaume, il a enfin la possibilité de reconstruire sa vie.

Le politologue argentin a souligné à cet égard que la position stratégique et géopolitique du Maroc, situé à seulement 14 kilomètres de l'Europe, confère au Royaume un rôle essentiel en tant que partenaire pour les nations occidentales dans la résolution des enjeux sécuritaires en Afrique et au Sahel. Il a précisé que ces enjeux incluent la lutte contre les réseaux criminels qui exploitent les flux de migrants irréguliers, ainsi que la lutte contre les organisations criminelles impliquées dans le trafic de drogues et les groupes terroristes.

Le spécialiste argentin des relations internationales et des études stratégiques a également indiqué que le Maroc a affiché un engagement continu et solide dans la lutte contre le terrorisme, sous le règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Il a rappelé que les autorités marocaines ont pris des mesures strictes pour prévenir les actes de violence et les attentats, aussi bien sur le territoire marocain que sur les territoires de ses partenaires occidentaux.

Dans cette optique, peut-on dire, le Royaume a adopté des approches proactives pour contrer l'extrémisme en investissant notamment dans les domaines de l'éducation et de l'enseignement. De plus, il promeut les préceptes de la religion islamique basés sur les principes de modération et de juste milieu. Agozino, auteur de plusieurs ouvrages dont "Le Maroc : la révolution tranquille" et "Géopolitique du Sahara et du Sahel", a souligné ces initiatives.

La position et le rôle du Maroc, en tant qu'acteur majeur dans les questions sécuritaires, tant pour les pays occidentaux que pour l'ensemble du continent africain, continuent de se renforcer, a-t-il soutenu. Il est évident que des réalisations significatives dans la région ou en Méditerranée occidentale ne peuvent être atteintes sans une coopération ouverte et un soutien solide de la part du Maroc.

Rappelons que ce n'est pas la première fois que le Royaume du Maroc, agissant conformément aux directives de SM le Roi Mohammed VI, joue un rôle crucial dans le rapatriement d'un ressortissant étranger détenu par des terroristes djihadistes dans la région tumultueuse du Sahel. Le 9 décembre 2022, les médias allemands ont signalé que le militant Jörg Lange avait été libéré grâce à l'effort des services de renseignement marocains opérant au Mali.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News