Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Les gardiens de but, grands bénéficiaires !

Arbitrage


Rédigé par A. KITABRI le Mardi 14 Avril 2020

2020-2021 : Nouveaux amendements des Lois de jeu



Les gardiens de but, grands bénéficiaires !
L’International Football Association Board (IFAB) est l’instance qui détermine et fait évoluer les règles du jeu du football. Elle est composée de représentants de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et des quatre fédérations britanniques du football (les fédérations anglaise, écossaise, galloise et nord-irlandaise). L’International Football Association Board (IFAB) est l’organisme garant des Lois fondamentales du football. Il vient de valider plusieurs amendements des règlements de jeu. Après les amendements introduits lors de la saison 2019-2020, voici en résumé ceux de la saison 2020-2021.

Application dès le premier juin

Les amendements entrent en vigueur à partir du 1er juin 2020. Les compétitions ayant débuté avant cette date peuvent appliquer les nouvelles Lois du jeu de manière anticipée, ou bien reporter cette mise en application au plus tard jusqu’au début de la compétition suivante.

Coronavirus (Covid-19) et Lois du jeu

Les compétitions qui ont été suspendues en raison du Covid-19 ont la possibilité d’être achevées en conservant les Lois du jeu 2019/20 ou en adoptant les Lois du jeu 2020/21.

Fautes de mains

-Une main involontaire d’un joueur en attaque ne doit être sanctionnée que si elle entraine « immédiatement » un but ou une occasion de but manifeste pour ce joueur et/ou son équipe (c’est-à-dire qu’après la main, le ballon ne parcourt qu’une courte distance et/ou très peu de passes sont effectuées).
-Dans le cadre de l’identification des fautes de main, le « bras » s’arrête au bas de l’aisselle.

Penalties et tirs au but

-Si le gardien de but enfreint les Lois du jeu mais que le tir manque le but ou rebondit sur le (s) poteau (x) / la barre transversale, le tir n’est pas exécuté de nouveau, à moins que l’infraction du gardien du but ait clairement perturbé le tireur.

-Si le gardien de but est pénalisé et que le penalty doit être retiré, le gardien est mis en garde lors de la première infraction (dans le jeu ou lors de la séance de tirs au but) et averti (carton jaune) en cas de récidive(s).

-Les cartons jaunes et mises en garde ne sont pas pris (es) en compte lors de la séance de tirs au but. Si un joueur reçoit un carton jaune pendant le match et un autre pendant la séance de tirs au but, ils doivent être consignés comme deux avertissements, sans donner lieu à une exclusion.

-Si le tireur et le gardien enfreignent simultanément les Lois du jeu, c’est le tireur qui doit être pénalisé.

A. KITABRI