Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les États Unis accordent 1,7 millions pour restaurer les mosaïques de Volubilis


Rédigé par Chaimae Barki le Vendredi 16 Juillet 2021

Le Département d’Etat des Etats-Unis a décidé d’accorder une subvention de près de 190.000 dollars (1,7 millions de dirhams) à l’Association « Ifker », pour son projet de conservation et de restauration d’une collection de mosaïque à Volubilis.



Cette subvention appuie un projet communautaire de conservation et de restauration d’une collection de mosaïques à la ville antique Romaine du Maroc « Volubilis ». En effet, l’ONG Marocaine , « Ifker » basée dans la région de Fès-Meknès restaurera les mosaïques et les présentera au public dans le cadre du Fonds des ambassadeurs pour la préservation de la culture, un programme du Département d’État géré par l’ambassade des États-Unis à Rabat.
 
 Par ailleurs, L’Association organisera également des programmes d’éducation et de sensibilisation, soulignant l’importance des pièces restaurées pour le patrimoine culturel marocain. Le projet s’appuie sur le partenariat déjà existant entre Ifker et le Getty Conservation Institute des États-Unis qui fournira son expertise et une formation techniques.
 
«Volubilis est le joyau de la couronne des sites du patrimoine marocain, et nous sommes fiers de joindre nos forces à l’Association « Ifker », au Getty Conservation Institute et au ministère de la Culture, afin d’aider à restaurer ces mosaïques historiques et à soutenir la formation professionnelle, ainsi que les programmes d’éducation et de sensibilisation pour la communauté locale», a déclaré Lawrence Randolph, chargé d’affaires de l’Ambassade des États-Unis.
 
Zoubir Chattou, président de l’Association « Ifker » a déclaré, pour sa part, que «ce projet contribuera au développement économique et social de la région du Massif de Zerhoun». Et  de renchérir que  «Notre association, qui travaille en étroite collaboration avec les populations locales, vise, dans le cadre de ce projet, à relancer les opportunités touristiques post-Covid-19, créer des emplois et participer au renforcement de l’attractivité économique et culturelle de la région».
 
L’association impliquera les jeunes les jeunes et les travailleurs de la communauté locale dans le processus de restauration en leur fournissant une formation professionnelle destinée à créer des moyens de subsistance dans les domaines de la préservation historique et du tourisme.

  


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 31 Juillet 2021 - 19:50 Le Grand oral de Jouahri devant le Souverain