Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Edito & Chronique

Le temps des miracles


Rédigé par AB le Jeudi 17 Octobre 2019

Du fatras de nouvelles, plus ou moins mauvaises, des miracles surgissent parfois. Il faut juste les percevoir.



Dans une actualité foisonnante dominée par les déceptions d’un exécutif partiellement remanié, le violent dézingage de Mezouar et les guerres larvées pour sa succession, les combats de coqs entre chefs de partis de la coalition, les incertitudes d’un projet de loi des finances dépassé …  rares sont ceux qui ont décelé trois magnifiques signes du destin. 

Dimanche, Casablanca s’est réveillée sur l’information d’une maman qui a jeté ses trois enfants âgés de  8, 6 et 1 an du haut d’un immeuble de quatre étages situé au quartier Anassi. Tous s’en sont sortis sains et saufs, avec quelques blessures certes, mais vivants.
Premier miracle. 

La veille, à Marrakech, un véhicule fou s’enfonce à une cadence infernale dans les terrasses de plusieurs  snacks populaires bondés de monde. Des blessés, mais zéro mort encore une fois. Deuxième miracle. 

Mardi 15 octobre, une année pile poil après le dramatique déraillement de Bouknadel, un train rempli de voyageurs sort du rail au niveau de Bouskoura. Là encore, zéro mort et peu ou pas de blessés à déplorer. Troisième miracle. 

Sans tomber dans l’ésotérisme,  il faut reconnaître que ces signes providentiels du destin autorisent l’espoir dans un pays où, contrairement à ce que l’on pensait, la baraka continue à veiller. Pourvu que ça dure.

Majd El Atouabi

  



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Août 2020 - 19:00 Sommes-nous aux portes d’un reconfinement ?