Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le président du Conseil Européen salue l’optimisme de SM le Roi pour revigorer les relations avec l’Espagne et l’UE


Rédigé par A.M le Samedi 21 Août 2021

En réaction au discours royal à l'occasion de l'anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, le président du Conseil européen, Charles Michel, s’est félicité, samedi, des signes positifs lancés par le souverain sur le renforcement des relations avec l’Espagne et des liens profonds entre le Maroc et l’Union européenne. Détails.



Le discours royal ne semble laisser personne indifférent en Europe, après la brouille diplomatique entre Rabat et Madrid qui a débouché sur la crise migratoire de Sebta. Alors que les choses se redressent entre les deux pays voisins, SM le Roi a fait savoir que le Maroc a à cœur de renforcer les fondements classiques qui sous-tendent ses relations avec le voisin ibérique à la faveur d’une compréhension conjointe des intérêts des deux parties.

Ces propos qui ont été accueillis avec soulagement en Europe. Lors d’une conférence de presse conjointe, tenue samedi, en présence de la présidente de la Commission européenne et du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, le président du Conseil européen, Charles Michel, a salué  la teneur du Discours de SM le Roi Mohammed VI et s'est félicité de la profondeur des liens entre le Maroc et l'Union européenne.

"Nous voulons naturellement saluer les propos qui ont été exprimés par le Roi du Maroc (...) Le Maroc est un partenaire pour l'Espagne et pour l'Union européenne et nous souhaitons effectivement pouvoir continuer à être engagés pour approfondir ce partenariat qui est essentiel entre le Maroc et l'Union européenne", a souligné le dirigeant européen.

«Ce partenariat est essentiel entre le Maroc et l’Union Européenne dans différents domaines, pas seulement en ce qui concerne la question migratoire, mais aussi les autres sujets liés notamment au développement économique et à la coopération», a-t-il poursuivi, ajoutant que le dialogue, le partenariat et l’engagement sont utiles pour les deux parties».

En effet, les relations entre le Maroc et l’Union européenne ont été visiblement perturbées par la crise qui s’est déclenchée entre Rabat et Madrid, sur fond de l’affaire Brahim Ghali. La résolution du Parlement européen condamnant le Maroc sur la crise migratoire de Sebta n’a pas contribué à  baisser la tension ambiante. Pour sa part, le Royaume a refusé, à maintes reprises, les tentatives d’implication de l’Union européenne dans une crise bilatérale, tout en saluant les rapports privilégiés qui unissent les deux partenaires.  

SM le Roi Mohammed VI a indiqué, vendredi, que le Maroc souhaite, avec un optimisme sincère, continuer à œuvrer avec le gouvernement espagnol et son président, Pedro Sanchez, afin d’inaugurer «une étape inédite» dans les relations entre les deux pays voisins. Ces relations devront reposer sur la confiance, la transparence, la considération mutuelle et le respect des engagements, a tenu à préciser le Souverain dans le discours du 20 Août.