Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Environnement

Le leadership marocain en matière de protection de la biodiversité mis en exergue à Tokyo


Rédigé par S.K. le Mercredi 12 Mai 2021

Le leadership du Maroc en matière de protection de la biodiversité a été mis en exergue à Tokyo, lors d'une cérémonie organisée à l'occasion de la première célébration de la Journée internationale de l’arganier.



L’ambassadeur du Maroc à Tokyo, Rachad Bouhlal
L’ambassadeur du Maroc à Tokyo, Rachad Bouhlal
La proclamation par les Nations-Unies, tous les 10 mai, de la journée internationale de l’arganier est une reconnaissance à l'échelle internationale des efforts du Royaume en matière de protection de la biodiversité et de la valorisation du capital agricole, a souligné l'ambassadeur du Maroc à Tokyo, Rachad Bouhlal, qui présidait une cérémonie organisée à Tokyo à l'occasion de la première célébration de la Journée internationale de l’arganier.

Lors de cette cérémonie, qui s'est déroulée en présence du Secrétaire général adjoint des Nations-Unies, Recteur de l’Université des Nations Unies, David M. Malone, et de plus de 90 personnalités du monde des affaires, de la recherche scientifique et des médias, M. Bouhlal a également mis en avant les efforts déployés par le Maroc, sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour la protection et la promotion de l’arganier en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Il a, à cet égard, souligné l’engagement continu de Sa Majesté le Roi en faveur de l’amélioration de l’aide au secteur agricole, à travers la mise en place de plans stratégiques visant à consolider les acquis dans ce domaine dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Il a aussi mis en relief le projet de plantation de 10.000 ha d’arganiers sur une période de six ans, avec un coût d’environ 50 millions de dollars, cofinancé par le Royaume et le Fonds vert pour le Climat.

Le diplomate marocain a souligné l’importance de l’arganier dans le développement socio-économique local, précisant qu’en plus de ses vertus culinaires, cosmétiques et médicinales, cet arbre joue un rôle crucial dans la protection de l'environnement et la lutte contre la désertification.

Rappelons que la proclamation de la journée internationale de l'arganier fait suite à l’adoption d’une résolution, présentée par le Maroc, à l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York le 3 mars dernier.
 
(Avec MAP)