Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le PAM multiplie les signaux positifs pour intégrer le gouvernement


Rédigé par Achraf EL OUAD le Vendredi 17 Septembre 2021

Le sourire aux lèvres juste après sa rencontre avec le chef du gouvernement, les déclarations, aisément déchiffrées, du Secrétaire Général du PAM ne cachent pas son envie de rejoindre la majorité gouvernementale.



Après s’être entretenu avec le fraichement nommé chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, dans le cadre des premières concertations pour former le prochain gouvernement, le Secrétaire Général du Parti de l’authenticité et de la modernité, Abdellatif Ouahbi, a exprimé sa volonté de coopérer avec lui dans la prochaine étape.

Lors d'une rencontre avec les parlementaires de son parti, tenue mercredi matin à Salé, Ouahbi qui, il n’y a pas si longtemps affirmait qu’il n’envisagerait jamais de travailler avec Aziz Akhannouch, a déclaré que « nous avons tourné la page du conflit de positions avec le Rassemblement national des indépendants, nous avons lancé une nouvelle phase avec des messages positifs de ce parti qui est en tête des résultats des élections et qui est chargé de former le gouvernement, et nous essayons d’interagir positivement. »

Alors que les véritables consultations pour former le gouvernement devraient commencer la semaine prochaine, la position du PAM au sein de la prochaine formation gouvernementale sera déterminée sur la base des résultats de la réunion de son Conseil national qui se tiendra ce vendredi à 17 heures.  

Le chef du parti du Tracteur a également fait savoir que la réunion des parlementaires de son parti vise à échanger des idées et à déterminer la position vis-à-vis des éventuelles tractations, et ce après avoir fourni aux parlementaires qui ont remporté les élections législatives toutes les données pertinentes, ajoutant : « Après cela, nous verrons bien la décision qu'ils prendront, vu qu'ils font partie du Conseil national.»

Le Conseil national du PAM se tiendra, en visioconférence, pour trancher sur la question de la participation du parti à la majorité gouvernementale, cela est bien évidemment conditionné par une offre officielle du Premier ministre chargé de former le gouvernement.
Dans le même sillage, le Secrétaire Général du PAM a déclaré que les élections du 8 septembre ont montré que les Marocains ont voté pour la clarté en choisissant une majorité politique composée de trois partis, à savoir le RNI, le PAM et l’Istiqlal qui, après le succès des consultations, constituera un terrain favorable pour la formation d'une alliance politique légitime et harmonieuse choisie par les scrutins en toute démocratie, liberté et transparence.

Ouahbi a ajouté que le PAM « reste ouvert au dialogue et à la coopération avec tous les partis politiques pour faire prévaloir l'intérêt public afin de construire une nouvelle étape démocratique qui développera la scène politique et poussera les partis à jouer des rôles plus importants au sein de la société.»

  


Dans la même rubrique :
< >