Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Larache : "Riâya 2021-2022", une initiative médicale au profit de la population rurale


Rédigé par R.T avec MAP le Mercredi 5 Janvier 2022

Au centre de la commune de Tazrou, une caravane médicale a été organisée, le mardi, par la Direction provinciale du ministère de la Santé et de la protection sociale à Larache au profit de la population rurale, et ce dans le cadre de l'opération "Riâya 2021-2022" au cercle de Moulay Abdeslam Ben Mchich à Larache.



En concrétisation des Hautes instructions royales, l'opération "Riâya 2021-2022" intervient vise à fournir l’assistance nécessaire et à répondre aux besoins en services de santé des habitants des zones touchées par les vagues de froid.

Cette caravane, lancée en présence notamment du gouverneur de la province de Larache, Bouassam El Alamine, des autorités administratives et de sécurité, ainsi que des élus, a été supervisée par un staff composé de 63 cadres médicaux et infirmiers, dont 13 médecins spécialistes, 12 médecins généralistes et 30 infirmiers, et a permis de dispenser 2.128 services médicaux, dont 1.642 consultations.
 
Les consultations dispensées concernent les soins dentaires (170 bénéficiaires), la médecine interne (52), la dermatologie (85), les maladies cardiovasculaires (75), la gynécologie-obstétrique (42), l'ophtalmologie (189), la pneumologie (47), la pédiatrie (58) et la chirurgie générale (4).
 
D'autres prestations médicales sont également proposées, telles que la mesure de la pression artérielle et du diabète (340 bénéficiaires), le dépistage du cancer du sein (40) et de l'utérus (37, le test de dépistage du Covid-19 (25), et des analyses médicales (40).
 
 En plus de cette opération "Riâya 2021-2022", la Direction provinciale des Eaux et forêts et de la lutte contre la désertification a distribué 90 fours améliorés.

 Cette action vise à prendre des mesures proactives pour atténuer les effets de la vague de froid, au profit notamment des zones montagneuses, et accorder l'attention nécessaire aux groupes vulnérables, ainsi qu'à prendre toutes les mesures nécessaires, dans le cadre d'une approche participative avec tous les intervenants pour aider ces catégories et leur rapprocher les services médicaux, et ce en étroite collaboration avec les services compétents.