Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Lancement de l'opération de vaccination des détenus de la prison locale Tiflet 1


Rédigé par S.K. avec Map le Mercredi 10 Mars 2021

Une vingtaine de détenus de la prison locale Tiflet 1 ont bénéficié de la première dose du vaccin anti-Covid-19, qui leur a été administrée par des staffs médicaux de la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) et du ministère de la Santé.



Lancement de l'opération de vaccination des détenus de la prison locale Tiflet 1
Une opération de vaccination contre la Covid-19 a été lancée, mercredi, au profit des détenus de la prison locale Tiflet 1. Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale gratuite de vaccination contre la Covid-19, lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 28 janvier, bénéficie à un groupe de détenus remplissant les conditions requises.

Taoufik Abtal, chef de la division des soins de santé au sein de la DGAPR, a assuré que cette opération se déroule dans de bonnes conditions. "A travers tout le territoire national, les détenus des établissements pénitentiaires ont bénéficié de cette campagne de vaccination, en fonction de leur catégorie d’âge, au même titre que leurs concitoyens en dehors des prisons”, a-t-il noté, saluant la mobilisation des cadres médicaux et paramédicaux de la DGAPR, qui opèrent sous la supervision des cadres médicaux relevant du ministère de la Santé. "Tous les fonctionnaires de la DGAPR ont bénéficié de la première dose du vaccin, tandis que l’injection de la deuxième dose vient d’être lancée", a-t-il souligné.

De son côté, le directeur de la prison locale Tiflet 1, Allal Bartal a expliqué qu’en coopération avec le ministère de la Santé et les autorités locales, la DGAPR veille à la mise en œuvre des Hautes Instructions Royales concernant la campagne nationale de vaccination, devant bénéficier, sur un pied d'égalité, à tous les citoyens, y compris les prisonniers.

"Cette catégorie est fière de son appartenance à cette patrie", a indiqué M. Bartal dans une déclaration à la presse, estimant que l’opération de vaccination est de nature à renforcer leur sens de citoyenneté et leur sera un vecteur de réinsertion réussie au sein de la société, à la sortie de l’établissement pénitentiaire.

Par ailleurs, depuis le lancement de la campagne de vaccination, plus de 4 millions de personnes ont été vaccinées contre la covid-19 à ce jour, alors que plus de 700.000 ont déjà reçu la deuxième dose du vaccin.